Le Musée de l’Elysée perd son fondateur

Journaliste, correspondant de guerre, écrivain, éditeur, devenu un monument du monde de la photo, Charles-Henri Favrod s’est éteint à 89 ans. Il était le fondateur du Musée de l’Elysée à Lausanne, devenue référence mondiale pour la photographie.

Ce contenu a été publié le 17 janvier 2017 - 10:08
swissinfo.ch avec l'ats et la RTS (Téléjournal du 16 janvier 2017)
Contenu externe


Grand défenseur d'un musée consacré à la photographie, Charles-Henri Favrod est chargé en 1985 par le gouvernement du canton de Vaud de le créer. L'Elysée devient alors le premier musée d'Europe dédié à l'image fixe. Le Vaudois quitte sa direction en 1996.

Le journaliste, devenu écrivain, photographe ou encore producteur, était né en avril 1927 à Montreux. Il avait débuté sa carrière à la Gazette de Lausanne, rappelle le quotidien "24 heures", qui a annoncé lundi son décès. Il devient grand reporter et collabore également avec la Radio suisse romande.

Figure vaudoise, Charles-Henri Favrod avait notamment fondé en 1974 la Fondation suisse pour la photographie. Auteur de nombreux livres et directeur des collections aux Editions Rencontres, il avait aussi créé un autre musée de la photographie, inauguré à Florence en 2006.

Grand érudit, spécialiste de l'Algérie, Charles-Henri Favrod avait par ailleurs organisé la première rencontre officielle entre les gouvernements français et algérien à Genève en février 1961.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article