Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Encore un juillet de toutes les musiques

Carlos Santana sera présent trois soirs à Montreux! Ici, en concert à Albuquerque en 2002

(Keystone)

Phil Collins, Santana, Dido et beaucoup de jazz à Montreux. David Bowie, Peter Gabriel, IAM et Jamel Debbouze à Paléo: les deux festivals lémaniques du mois de juillet viennent de dévoiler leurs affiches.

Et comme on ne change pas une formule qui gagne, il y en aura une fois de plus pour tous les goûts.

Mais que feraient les programmateurs de festivals sans les dinosaures? Donné régulièrement pour mort depuis le milieu des années septante, le Rock (avec un «R» majuscule) n’en finit pas de renaître au gré des come-back de ceux qui lui ont donné ses lettres de noblesse. En majuscules.

Les cuvées 2004 du Montreux Jazz Festival (MJF) et du Paléo de Nyon confirment la tendance. Et à côté des têtes d’affiche capables de fédérer plusieurs générations, on trouvera encore une fois de la variété, du jazz, du hip-hop, de l’électro, des découvertes et des musiques du monde.

Coup de projecteur sur quelques artistes parmi des centaines, qui ne dispense personne de consulter les programmes complets (sur les sites des deux festivals, en lien).

Les monstres sacrés du Rock

Daniel Rossellat, patron du Paléo, en rêvait depuis vingt ans. Peter Gabriel, qui fut le Monsieur Loyal du cirque Genesis avant de devenir un explorateur de paysages nouveaux et un promoteur infatigable des musiques du monde, enflammera la nuit nyonnaise le 21 juillet.

Quelques jours plus tôt, le 7 juillet, le MJF offre une soirée entière à son ex-compère Phil Collins, batteur époustouflant, puis chanteur du même Genesis, avant de devenir un faiseur de tubes planétaire.

Autre légende vivante, Carlos Santana animera trois soirées du MJF. Soit un «blues summit» (12/7) avec notamment Buddy Guy et Otis Rush, un concert-marathon avec son propre groupe (13/7) et une rencontre au sommet dédiée aux «hymnes à la paix» (15/7), avec des invités comme John McLaughlin, Wayne Shorter ou Steve Winwood.

Très remarqué il y a deux ans à Montreux, David Bowie a choisi cette année le Paléo comme unique date de l’été en Suisse. Le crooner-caméléon, récemment remis au goût du jour par une pub pour une eau minérale, sera à Nyon le 20 juillet.

Et ce n’est pas tout: les nostalgiques de l’âge d’or (et leurs enfants, qui souvent adorent ça) pourront encore vérifier que certaines idoles de leur jeunesse sont toujours plus ou moins vertes.

Sans être exhaustif, on peut citer Deep Purple, Status Quo et Cheap Trick (MJF 4/7), Bryan Ferry (MJF 14/7), Nina Hagen (MJF 17/7) ou Stéphane Eicher (Paléo 25/7)

…et ceux qui le deviendront

La programmation fait également une belle place aux pointures d’aujourd’hui ou de demain. Ainsi, Dido, la révélation pop britannique, qui vend des albums par millions et collectionne les Awards, sera le 16 juillet au MJF.

Autre nouvelle idole des jeunes, la new-yorkaise Alicia Keys, prétendante au titre très convoité de reine du R n’B version début de siècle. Elle promet de chauffer à blanc le public montreusien le 3 juillet.

Dans un registre moins sucré, Paléo propose le 23 juillet Muse, le groupe anglais qui monte, qui monte et que l’on compare déjà à Radiohead, voire à Queen. Sans oublier les jeunes loups de Dionysos et de The Darkness, à découvrir le même soir à Nyon.

L’amour toujours

Paléo a aussi pour tradition d’offrir aux amateurs de chanson française leur lot d’émotions.

Cette année, le choix est vaste, avec les vétérans Georges Moustaki et Robert Charlebois (24/7), Adamo (23/7) ou Alain Bashung (25/7), qui se produira le même soir que le bel Eros Ramazzotti, pour sa première visite à Nyon.

Pour ceux que le matraquage télévisuel dont ils font l’objet n’a pas encore écœurés, Paléo accueille également Pascal Obispo et Garou (22/7), ainsi que des artistes francophones nettement plus originaux, comme les excellents Thomas Fersen et Miossec (23/7).

Montreux, de son côté, propose le 11 juillet un hommage à la grande Edith Piaf, avec notamment les voix de Régine, d’Angélique Kidjo, et, plus surprenant, de Michael von der Heide, qui chantera également le lendemain avec Ute Lemper.

Jazz, Hip-Hop et Jamel

Depuis trois ans, le MJF a commencé à réinvestir les murs du Casino de Montreux. Un retour aux sources sur trois soirées uniquement en 2002, puis six l’année dernière et carrément seize pour cette édition 2004.

«Il y aura plus de jazz à Montreux cette année qu’il n’y en a jamais eu dans aucune des éditions précédentes», peut ainsi affirmer Claude Nobs, patron du festival.

Un rendez-vous par soir donc, avec des grands noms comme Al Jarreau (2/7), Bobby McFerrin (3/7), Pat Metheny (8/7), Chick Corea (15/7), et tellement d’autres. Histoire de rappeler que le «J» de MJF n’est pas là pour rien.

A Paléo, 2004 marquera le grand retour du hip-hop, pratiquement absent l’an dernier. La soirée du 24 juillet fera se succéder IAM, les vétérans marseillais du rap et la tchatche de Jamel Debbouze, seul face à 30'000 spectateurs. Un humoriste sur la Grande scène de Paléo, c’est une première.

swissinfo, Marc-André Miserez

En bref

- Montreux Jazz Festival, 38e édition, du 2 au 17 juillet:
- 115 concerts sur trois scènes: Auditorium Stravinski (pop, rock, blues), Miles Davis Hall (électro, hip-hop, musiques du monde) et Casino Barrière (jazz)
- Cette année le Festival off est rebaptisé «Montreux Jazz under the sky» et présente 200 groupes, qui se produisent gratuitement sur les quais de Montreux
- Nouveauté 2004: le jazz, monnaie officielle du Festival se décline désormais également en pièces de 10 et 20 jazz.

- Paléo, 29e édition, du 20 au 25 juillet, sur le terrain de l’Asse, à Nyon:
- 120 concerts et spectacles sur six scènes, dont le nouveau «Village du monde», inauguré l’an dernier et consacré cette année aux musiques des Caraïbes et de l’Amérique latine.
- Nouveauté 2004: l’enceinte du Festival passe de 10 à 12 hectares. Une augmentation qui profitera pour les trois quarts du Village du monde et permet de vendre 35'000 billets pour chaque soirée, au lieu de 33'500 jusqu’ici.

- Les prélocations pour les deux Festivals sont ouvertes sur leurs sites internet, mais attention, les billets partent très vite! Depuis quelques années, Paléo est systématiquement «sold out» quelques jours après l’annonce du programme.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.