Fribourg, cap au sud!

swissinfo.ch

Le 15e Festival international de films de Fribourg se tient du 11 au 18 mars. En une semaine, 90 films feront voyager le public à travers l'Asie, l'Afrique et l'Amérique latine.

Ce contenu a été publié le 10 mars 2001 - 14:39

Clé de voûte de tout festival: sa compétition. Cette année, 12 longs-métrages issus de 10 pays concourent pour le grand prix du festival, le «Regard d'or». «Bien entendu, l'Asie est prédominante, ce qui s'explique par le foisonnement de la production asiatique, surtout de l'Asie du sud-est: Taiwan, la Corée du Sud et la Chine, ce qui n'est pas une nouveauté, mais un reflet de la production mondiale», commente le directeur, Martial Knaebel.

«Ce qui est nouveau, c'est le retour de l'Afrique en compétition», ajoute-t-il. Un continent également mis en valeur par un «panorama du jeune cinéma africain». Car, si la production africaine reste minime, se dégage toutefois un nouveau mouvement: «Il y a beaucoup de jeunes cinéastes qui tournent d'une manière plus fraîche et décontractée: ils ont compris que vouloir des budgets à l'européenne, comme le revendiquaient leurs prédécesseurs, n'était peut-être pas la bonne solution... Donc ils ont commencé à faire des films et surtout à les penser, avec les moyens qu'ils ont», explique Martial Knaebel.

C'est dans ce contexte que sera présenté le nouveau film de François Woukoache, «Nous ne sommes plus morts!», un documentaire qui relate la situation actuelle des jeunes au Rwanda.

Un des temps forts de la manifestation sera la rétrospective, constituée cette année de 30 films latino-américains, produits entre 1929 et 1980. Des films «de rupture», selon les organisateurs. C'est-à-dire? «Il y a un engagement esthético-politique dans ce cinéma. Dans le sens que, plutôt que de faire des déclarations politiques, les cinéastes ont recherché une nouvelle esthétique qui puisse exprimer leur envie de changements politiques.»

Parallèlement à Fribourg, des films seront projetés à Bulle et à Guin. Puis le «circuit des films du Sud» prendra le relais du festival, et proposera une sélection d'oeuvres dans une trentaine de villes suisses.

Bernard Léchot

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article