Henri Dès en houppelande et barbe blanche

swissinfo.ch

Nouvel album d'Henri Dès, consacré cette fois-ci exclusivement à des chansons de Noël. A vos cheminées!

Ce contenu a été publié le 13 novembre 2001 - 16:48

Chaque année, en novembre-décembre, pleuvent - ou neigent - les albums de Noël. Parfois de nouvelles créations, mais plus souvent, des reprises d'airs traditionnels en version pop, techno, flûte de pan, cornet à piston ou percussions moldaves, et j'exagère à peine. Et voilà donc qu'Henri Dès cède à la tentation et commet lui aussi un disque de Noël!

«Commettre, j'aime bien l'expression!», réagit le chanteur en souriant. C'est vrai que les chansons de Noël, cela a été fait et refait, tourné dans tous les sens. C'est pour ça que jusque-là, je n'en avais jamais enregistré: j'avais peur de tomber dans une marmite où tout le monde avait déjà touillé!»

Alors, pourquoi avoir changé d'avis? Parce qu'une dame, maman d'un petit garçon, a envoyé un e-mail à l'idole en lui disant que le petit souhaitait entendre des chansons de Noël par Henri Dès. Et que la dame en question, Sylvie Fabregon, a fait suivre sa requête de toute une série de propositions de chansons dont certaines ont su convaincre l'artiste.

Plutôt «Jingle Bells» que «Minuit chrétien»

Pas de «Voici Noël», «Minuit chrétien» ou autres «Mon beau sapin» sur ce disque. Mais majoritairement un répertoire de chansons traditionnelles anglo-saxonnes, parfois méconnues. Sur une trentaine de chansons proposées, Henri Dès en a retenu sept («We wish you a merry Christmas», «Jingle Bells», «Christmas is coming», «Rudolf the red nosed Reindeer» etc.), dont il signe les adaptations en français.

A cela, il a ajouté «quelques incontournables chansons françaises» («Petit Papa Noël» ou «La légende de St-Nicolas») et trois chansons personnelles, dont «C'est la nuit de Noël», basé sur le poème de Clément Clarke Moore, qui, en 1822, donna naissance à la légende moderne du Père Noël.

Seule allusion explicite à la religion: «La belle histoire», chanson qui évoque l'imagerie traditionnelle de la crèche et qui figurait déjà sur le 2e album d'Henri Dès, lequel rectifie: «ce n'est pas tellement une chanson sur la religion. Dans cette chanson, je raconte une histoire, et laisse une interrogation à la fin. Pour moi, cela ne veut pas dire que j'entre dans la croyance pure, je trouve simplement que c'est une belle histoire, et chacun la prend comme il le veut».

Album douillet

Pas de révolution musicale au cours de ces 13 chansons. Henri Dès joue résolument la carte de la douceur feutrée, ambiance feu de bois, sapin illuminé, chœurs d'enfants et guitare chaleureuse: «cela s'est fait naturellement. On se trouve dans des mélodies qui viennent de la stricte tradition. Ce sont donc les chansons elles-mêmes qui ont imprimé cette couleur».

Cette nouvelle parution a déjà ses fans: notamment l'épouse du chanteur, enthousiaste, pour laquelle ce disque est un «album de Noël à écouter toute l'année». Ou le Premier Ministre français, Lionel Jospin, puisque c'est Henri Dès qui animera le Noël de Matignon, le 8 décembre, à l'Opéra Garnier!

Bernard Léchot

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article