Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Hommage à un «monument moral»

La presse suisse se fait l'écho du dernier voyage de Jean-Paul II.

(swissinfo.ch)

Tous les journaux suisses rendent hommage à Jean-Paul II, «personnage du siècle» qui a réussi à redonner un profil à l’église catholique.

Les divers commentaires font l'éloge du défunt pour sa défense de la dignité de l’homme mais critiquent aussi son attitude conservatrice dans les questions théologique.

Depuis samedi – soit le jour de sa mort - le pape Jean-Paul II fait la une de la presse suisse.

Tout le week-end déjà, les journaux suisses ont rendu hommage à Karol Wojtyla, considéré comme un «pape d'exception», tout en rappelant l'effet polarisant qu'il a pu produire.

Dans son éditorial, Le Matin dimanche évoquait la «ténacité» d'un pape que n'effraya pas les débats de société, quand bien même «il lui fallait râper sur le poil du capitalisme, ou fustiger sans ménagement la modernité, l'individualisme ou l'hédonisme ambiants».

Dans la même voie, la NZZ am Sonntag remarquait que Jean Paul II ne laissait personne indifférent: soit on éprouvait à son encontre une fascination absolue, soit on lui réservait des critiques sévères».

La même illustration

Lundi, tous les journaux de la presse suisse consacrent une nouvelle fois leur «Une» au Saint-Père. Quelques quotidiens - Le Temps et le Blick notamment – consacrent même des cahiers spéciaux à sa mémoire.

De manière générale, c’est la même photo qui revient inlassablement en couverture des journaux romands. On y voit la dépouille de Jean-Paul II reposant en paix sur son catafalque, lui-même situé sous les fresques du Palais apostolique.

A chaque fois, plusieurs pages sont consacrées au décès du souverain pontife dans lesquelles le «dernier voyage» du pape, la portée internationale de l’événement, l’afflux des milliers de fidèles sur la place Saint-Pierre de Rome, des témoignages de personnes plus ou moins illustres et la question de la succession apparaissent en bonne place.

Une grande force morale

Dans le détail et sous le titre de «Communion planétaire», le journal Le Temps souligne que le pontificat de Jean-Paul II «n'aura eu de cesse de proclamer la liberté de l'homme», tout en ajoutant que pour lui, «la dignité de l'homme était un tout. Sa liberté n'en était qu'une facette, elle n'avait de sens que dans le rappel de son intégrité.» D'où ce mélange entre «progressisme» et «conservatisme».

La Tribune de Genève s'étonne qu'après la mort de Jean-Paul II, «une grande sympathie semble s'exprimer aussi parmi ceux qu’il a profondément choqués» sur les questions du préservatif et de l'avortement notamment.

Le quotidien l'explique par le fait que «même nos sociétés laïques, rationnelles, individualistes, ont besoin d'une voix qui rappelle cette vérité toute simple: l'homme n'est pas une marchandise».

Pour La Liberté, la ferveur qui a accueilli le décès du pape est à la mesure du personnage. Le quotidien fribourgeois relève que son décès a «transcendé les clivages politiques, religieux ou culturels. Jusque dans sa mort, le pape qui vient de s’éteindre aura su toucher le cœur de tout un chacun, du 'du balayeur ou président’».

24 heures voit en lui «ce formidable lutteur, cet homme, conforté par la foi, qui a osé s'attaquer aux dictatures communistes, au capitalisme dévoyé et à la guerre».

L'Impartial-l'Express le considère comme «un roc sur lequel beaucoup se sont appuyés et contre lequel beaucoup se sont heurtés». Le journal note que la forte parole du pape aura porté bien au-delà du cercle des croyants.

Pour Le Quotidien jurassien, «sa mort est celle d'un homme immense qui s'est érigé en référence morale et spirituelle dans un monde désillusionné» alors que pour le Journal du Jura, «Jean-Paul II incarne ce paradoxe du christianisme, tiraillé entre la constance des principes et la compréhension du malheur humain».

Enfin, Le Matin qui s’attarde sur la succession de Jean-Paul II - en rappelant le mode d’emploi de l’élection - croit savoir selon les confidences d’un proche du défunt souverain pontife que «Le prochain chef de l’Eglise sera un Italien».

«Monde» et «Deuil»

La forte personnalité de Karol Wojtyla se retrouve également dans les titres du Corriere del Ticino. «Le monde se sent plus seul», écrit le quotidien tessinois «croyants ou non, nous avons perdu une icône de notre temps».

Le commentaire se refuse à tracer un bilan du pontificat de Jean-Paul II mais demande un moment de silence pour «revoir sans le son, comme dans un film muet, les gestes infinis de cet homme». Le temps des jugements viendra après celui du deuil.

En Suisse alémanique, la presse souligne l’universalité de la figure du pape. «Le monde» et «le deuil» sont les deux concepts qui reviennent invariablement dans tous les titres comme l’illustre celui du Bund: «Deuil mondial pour le pape».

La plupart des articles des journaux suisses alémaniques reviennent sur l’histoire de ce «pape venu du froid» comme le dit la Neue Zürcher Zeitung (NZZ).

Avec la mort de Jean-Paul II, estime le Tages Anzeiger, c’est «une ère qui prend fin». «Le premier pape polonais», poursuit le quotidien zurichois, «a occupé naturellement la scène mondiale et a contribué à la chute du mur entre l’Est et l’Ouest».

Pour l’Aargauer Zeitung Jean-Paul II est l’homme qui a conduit l’église catholique dans le troisième millénaire et qui lui a redonné un profil. «Un profil que même les plus croyants ont eu du mal a accepter».

Enfin le Berner Zeitung conclut sur LE paradoxe de ce conservateur épris de liberté qu’était le défunt Saint-Père.

Le quotidien bernois souligne l’ouverture dont il a fait preuve en recherchant le dialogue avec les autres religions mais lui oppose «son orientation vers les courants conservateurs de l’église, le 'non’ catégorique aux questions de sexualité, d’ordination des femmes, du célibat des prêtres et de l’engagement des laïques».

Autant de prises de position qui «laissent à l’église catholique une croix lourde à porter».

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.