Isabelle Schmutz met un terme à sa carrière à Munich

Isabelle Schmutz quitte le monde du judo sur un neuvième rang à Munich. Keystone Archive

La judoka suisse a conclu sa carrière en prenant une honorable neuvième place aux Championnats du monde de Munich, chez les 52 kg. Autre Suissesse en lice samedi, Lena Göldi (57 kg) a vu son tournoi s'achever très rapidement.

Ce contenu a été publié le 28 juillet 2001 - 20:15

Isabelle Schmutz, vice-championne d'Europe à Paris cette année, avait remporté son premier combat face à l'Arménienne Narjaran, avant d'être contrainte de passer par les repêchages suite à une défaite face à la Japonaise Yuri Yukosawa, future médaillée de bronze.

La Vaudoise a manqué d'agressivité

En repêchages, la Vaudoise s'est inclinée dès le 2e tour face à la Chinoise Liu Yxian, 3e des Jeux olympiques de Sydney, après s'être imposée sur yuko face à l'Américaine Charlee Minkin.

Rivale de toujours d'Isabelle Schmutz, la Française Marie-Claire Restoux, Championne olympique à Atlanta (1996) et Championne du monde en 1997, a échoué au même stade que la Suissesse.

Isabelle Schmutz n'a jamais paru autant affûtée physiquement qu'à Paris il y a deux mois. L'étudiante en psychologie a en effet souffert de la hanche dès son premier combat. De plus, la Vaudoise a semblé manquer d'agressivité. «Je n'ai pas été moins bonne que lors des Européens, mais j'aurais dû être à 150 % de mes capacités pour espérer m'imposer face aux Asiatiques», expliquait-elle.

Vice-championne d'Europe à Paris

Au cours de sa carrière, Isabelle Schmutz a pris part à deux Jeux olympiques (1996 à Atlanta et 2000 à Sydney). Ses deux principaux exploits ont été réalisés lors de championnats d'Europe, la Vaudoise s'étant adjugé le bronze en 1998 avant sa médaille d'argent de Paris.

Défaite dès le premier tour par l'Autrichienne Sabrina Filzmoser, Lena Göldi, l'autre Suissesse en lice, s'est inclinée par la suite face à la Japonaise Kie Kusakabe, ce qui a signifié la fin définitive de ses espoirs.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article