Jean-François Panet était un amoureux de poésie

Le comédien français Jean-François Panet est mort, jeudi 1er février, à Aubonne, dans le canton de Vaud, à l'âge de 61 ans, des suites d'un cancer. Il fut l'ancien gérant du cabaret lausannois des Faux-Nez. Depuis 1980, il collaborait à plusieurs émissions de la Radio suisse romande.

Ce contenu a été publié le 01 février 2001 - 20:58

Flash-back: Jean-François Panet naît à Nemours, en France, en 1939. Il quitte la Creuse au début des années 1960 et tente sa chance dans les cabarets parisiens de la Rive gauche.

Puis, le comédien sillonne les scènes de France, de Suisse et d'Afrique. Il enregistre quatre disques de poèmes de ses auteurs préférés.

En 1973, il se fixe à Lausanne, où il anime le Cabaret des Faux-Nez. En 1990, il publie «Les poings serrés», un récit autobiographique couvrant les années allant de sa naissance à la fin de sa collaboration aux Faux-Nez en 1989.

Mais Jean-François Panet était surtout un passionné de poésie française. Il en a d'ailleurs signé une anthologie en 1995, intitulée «Poèmes pour l'aimée», aux éditions de l'Aire.

Ces dernières années, Jean-François Panet prêtait sa voix rocailleuse aux émissions de l'après-midi sur la chaîne radiophonique de La Première de RSR. Il participait ainsi à l'émission «C'est curieux» de Jean-Charles Simon.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article