Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jean Nazelle en noir et blanc

Le graveur lausannois, aujourd'hui familier des biennales et autres festivals de gravure, présente cinquante feuilles, variations sur le thème de la nature ou plutôt de la promenade.

L'exposition de cinquante gravures du Lausannois Jean Nazelle confirme l'intérêt que porte la Fondation Louis Moret de Martigny aux techniques de l'estampe et aux travaux sur papier. Très diverses dans leur écriture, ces gravures se rapportent toutes au paysage, un paysage avec lequel l'artiste prend d'ailleurs ses distances, et qui se mue en plages abstraites.

Médecin spécialisé dans la recherche en laboratoire, de son "premier métier", Jean Nazelle, né en 1929, a abordé l'estampe dans les années quatre-vingt, fréquentant différents ateliers et écoles. Il recourt à la pointe sèche, combinée avec l'eau-forte, à l'aquatinte et plus récemment au collage. Celui-ci, collage d'un très fin papier japonais teinté de blanc sur des planches gravées, autorise un effacement progressif des images. Si tant est qu'on puisse parler d'images à propos de ces notations épurées qui font vibrer le papier et l'encre autant qu'elles recréent une vision de la nature.

A ce propos, Jean Nazelle parle des dessins "très interprétés" qui ont servi de base aux gravures. Des dessins par trop inachevés, qu'il se refuse à exposer. Il évoque aussi une pratique abandonnée de la peinture, car le noir et le blanc lui suffisent à rédiger, au moyen des rythmes et des matières, le récit de ses promenades. Cette forme d'expression discrète s'appuie sur une technique achevée, qui fait appel au berceau (c'est le nom d'un outil), à la gravure au sucre et aux barbes du métal creusé par le pointe sèche.

Laurence Chauvy

Fondation Louis Moret (ch. des Barrières 33, Martigny, tél. 027/722 23 47). Jusqu'au 17 décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×