Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jeunesse et féerie au service de Garcia Lorca

L'atelier-spectacle Don Perlimplin.

(Olivier Rochat)

A Lausanne, Omar Porras dirige les élèves de la Haute Ecole de théâtre de Suisse romande, dans une courte pièce de l'écrivain espagnol.

Une expérience que le metteur en scène juge formidable. A découvrir à La Manufacture, avant une tournée prévue en septembre.

C'est une naissance à la scène, réalisée dans des conditions féeriques et poétiques comme on pouvait s'y attendre.

Car cette naissance est l’œuvre d'Omar Porras, metteur en scène colombien établi à Genève, qui dirige ici les élèves de la première volée de la Manufacture. Autrement dit de la Haute Ecole de théâtre de Suisse romande, sise à Lausanne.

Artiste de renom, brillant, inventif, Porras a choisi pour l'occasion une pièce en un acte de l'Espagnol Federico Garcia Lorca: «Les amours de Don Perlimplin avec Bélise en son jardin».

Un titre frais, aux accents passionnels et aux parfums champêtres, un peu à l'image de cette fraîcheur que dégagent les élèves de La Manufacture. De ces derniers, Porras dit qu'ils sont encore «dans l'innocence et la fragilité de la première année d'études, mais qu'il y a déjà parmi eux des acteurs mûrs».

Confrontés pour la première fois à un public, ils vivent là une expérience théâtrale inédite. Résultat: une grande satisfaction de la part du metteur en scène qui confie: «En travaillant avec rigueur et exigence, on peut tout obtenir d'un élève-comédien».

Un mariage forcé

La rigueur, c'est aussi la ligne de conduite voulue par Yves Beaunesne, directeur de La Manufacture.

Lors de l'ouverture de son école en septembre 2003, il avait annoncé son intention de confier la formation pratique des élèves à des metteurs en scène confirmés. Et de faire jouer au moins un spectacle public par année, en Suisse romande et à l'étranger.

C'est chose faite, puisque «Don Perlimplin», présenté jusqu'au 24 juillet à La Manufacture, sera joué à partir de septembre au Tessin et en Suisse romande, sur des scènes institutionnelles, comme la Comédie de Genève ou le Théâtre des Osses à Givisiez.

Omar Porras s'en félicite, d'autant que la pièce de Lorca ne peut que plaire au public. Jugez plutôt. Une jeune fille est forcée d'épouser Don Perlimplin, un vieil homme qui, la nuit des noces, accepte de laisser entrer chez son épousée cinq amants. Et de devenir ainsi complice de ses courtisans.

«Un chef-d’œuvre d'humour et de féerie», conclut Porras qui voit dans cette pièce «un instrument idéal pour développer la curiosité et l'imaginaire des élèves».

swissinfo, Ghania Adamo

«Les amours de Don Perlimplin avec Bélise en son jardin». Lausanne, La Manufacture; jusqu'au 24 juillet. Tel: 021 620 08 87. A partir de septembre, tournée romande et tessinoise.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.