L'art des façades

5000 mètres carrés de toile synthétique sont utilisés pour cet événement. Keystone

Des oeuvres d'artistes issus du monde entier ornent depuis quelques jours les façades de 21 immeubles bâlois. Cela s'appelle «Frontside».

Ce contenu a été publié le 24 août 2001 - 14:50

L'exposition temporaire «Frontside» a officiellement ouvert ses portes cette semaine, si tant est qu'une exposition au fil des rues puisse ouvrir ses portes.

L'événement, qui durera deux mois, réunit entre autres des oeuvres de Jan Fabre, Anna & Bernhard Blume, Christian Boltanski, Balthasar Burkhard, Karl Gerstner et Jochen Gerz.

Des thèmes divers ont été abordés par les artistes, qu'il s'agisse d'événements historiques ou d'une déclinaison du langage imagé de la publicité. Au total, ce sont 5000 mètres carrés de toile synthétique sont suspendus à des maisons privées ou des entreprises.

Selon l'organisateur Klaus Littmann, la manifestation veut rendre attentif à la signification de l'espace public et aux possibilités qu'il offre. «Frontside» veut, au moyen de «l'incongru», éclairer et redéfinir «l'habituel».

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article