Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La meilleure Miss Suisse de tous les temps

Miss Suisse, troisième plus belle de l'univers, aura 22 ans mardi.

(Keystone)

La Miss Suisse Lauriane Gilliéron a obtenu la troisième place lors du concours Miss Univers 2006 à Los Angeles. Le meilleur résultat jamais obtenu par une Suissesse.

La couronne de Miss Univers est revenue à la Portoricaine Zuleyka Rivera, qui a soufflé la politesse à la Japonaise Kurara Chibana.

Quatre-vingt six candidates d'autant de pays ou de territoires étaient en lice à Los Angeles dans la nuit de dimanche.

Au final, Lauriane Gilliéron est arrivée «la meilleure européenne de l'édition et la meilleure Suissesse classée de tous les temps», indique Christoph Locher, organisateur du concours Miss Suisse.

Son troisième rang permet à la Vaudoise de 21 ans de détrôner la très «people» Lolita Morena, arrivée 4e du concours au début des années 80.

Ce résultat n'étonne pas Christoph Locher: «Elégante, sachant se mouvoir sur scène et jouissant d'une présence très forte à la télévision, Lauriane Gilliéron était l'une des favorites de la finale. Son site internet avait retenu l'attention et elle a très bien répondu aux questions», explique le spécialiste.

Autrement dit, la beauté et la photogénie ne suffisent pas pour gagner, la personnalité compte également, traduit Christoph Locher.

Nouveaux contrats en vue

Le succès de la jeune Vaudoise, qui rentrera mardi en Suisse, pourrait se traduire par de nouveaux contrats, venant en particulier des Etats-Unis, espère son coach.

Depuis 1995, la Suisse envoie chaque année une Miss au concours de Miss Univers. Et s'il n'a pas encore remporté la couronne, «notre pays bénéficie de la dynamique des bons résultats de ces dernières années», analyse Christoph Locher.

Lauriane Gilliéron pour sa part se dit surprise de sa 3e place. Dans une interview accordée à la Radio alémanique DRS, elle se déclare très fière et dit se sentir l'ambassadrice de toute la Suisse.

Elle précise aussi ne pas avoir accordé crédit aux sondages qui faisait d'elle l'une des favorites au titre. La Portoricaine désignée Miss Univers 2006 «n'était pas ma favorite», note aussi Lauriane Gilliéron.

La plus jeune au sommet

Quant à la nouvelle Miss Univers 2006, elle s'est évanouie devant la presse après son sacre, bouleversée... La brune étudiante et mannequin portoricaine de 1,75 mètre était la plus jeune de tout le concours.

Elle a pris l'avantage sur quatre autres finalistes: la Japonaise Kurara Chibana, Lauriane Gilliéron, la Paraguayenne Lourdes Arevalos et l'Américaine Tara Conner.

Zuleyka Rivera Mendoza succède à Natalie Glebova, une Canadienne d'origine russe, élue Miss Univers en 2005 à Bangkok.

Avec quatre Miss Univers, l'île est désormais deuxième au nombre de couronnes derrière les Etats-Unis (sept) et devant le Venezuela (quatre). La France a remporté le concours à une seule reprise, en 1953.

Il s'agissait de la 55e édition de la compétition, aujourd'hui organisée par le magnat de l'immobilier Donald Trump et la chaîne de télévision américaine NBC. Les spectateurs ont déboursé pour certains plus de 100 dollars pour assister à la cérémonie.

Les concours de beauté sont très suivis en Asie, en Amérique du sud et dans la zone Caraïbes. Ce n'est pas vraiment le cas aux Etats-Unis, où la manifestation revenait après une absence de huit ans.

swissinfo et les agences

Faits

Depuis un demi-siècle, le titre de Miss Univers se pose en concurrent de celui de Miss Monde.
L'édition 2006 de cette dernière compétition fondée en Grande-Bretagne se tiendra fin septembre en Pologne.
Miss Univers reçoit, entre autres cadeaux, un diadème orné de diamants et de perles d'une valeur de 250'000 dollars.
Elle va désormais mettre sa nouvelle renommée au service de missions humanitaires. Notamment la lutte contre le sida.

Fin de l'infobox


Liens

×