Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le cocuage, entre farce et comédie de mœurs

Affiche du spectacle "Georges Dandin".

(TPR)

Au Théâtre Populaire Romand (TPR) de la Chaux-de-Fonds, Gino Zampieri crée «George Dandin» de Molière.

Dans cette pièce, jouée en français et en italien, le metteur en scène voit une réflexion sur la perte d'identité.

Chaque nouvelle mise en scène d'une pièce de Molière offre une chance de retourner à la source. Tout le théâtre du Sieur Poquelin s'inspire de sa vie privée. Prenez «George Dandin».

Sous la peau de ce cocu magnifique, l'auteur a glissé sa lucidité rageuse de mari trahi. Il a même prêté à ce paysan un verbe acéré, le sien propre, plaçant ainsi son personnage au-dessus de sa condition.

Quand il écrit sa pièce, Molière est copieusement trompé par sa femme Armande Béjart, actrice beaucoup plus jeune que lui. Il se savait abandonné.

Mais lui, esprit brillant, que pouvait-il faire sinon se donner le divertissement de son propre cocuage afin de l'exorciser?

Plusieurs semaines de travail acharné

Il reprend alors «La Jalousie du barbouillé», farce qu'il avait écrite à ses débuts et à partir de laquelle il brode une nouvelle pièce «George Dandin». A celle-ci, il donne alors la facture d'une comédie de mœurs.

Gino Zampieri la crée aujourd'hui au TPR qu'il dirige à la Chaux-de-Fonds. Il a fallu au metteur en scène plusieurs semaines de travail acharné avec ses comédiens pour trouver un juste équilibre entre farce et comédie.

«Il s'agissait, confie-t-il, de ne pas tomber dans l'excès en surlignant un aspect de la pièce au détriment de l'autre».

Dandin, riche paysan, s'est «acheté» une noblesse en épousant, contre son consentement, Angélique. Fille d'un gentilhomme ruiné, celle-ci trompe son mari avec Clitandre, son amant.

Histoire d'un couple en crise donc? Oui, mais pas seulement. Car Gino Zampieri y voit surtout une réflexion sur «la perte d'identité»: s'arracher coûte que coûte à son milieu naturel. Ce qui ne va pas sans dégâts.

Couple en crise

«Dandin, confie le metteur en scène, n'a pas les moyens de sa politique qui vise l'ascension sociale. Il veut se débarrasser de sa condition de paysan, mais il s'y prend mal et cela le détruit. C'est cette destruction progressive que Molière montre; et c'est elle qui m'intéresse».

D'où le côté tragique de cette comédie que Zampieri fait jouer en français et en italien. Histoire d'élargir le public du TPR. Et d'étendre l'audience de la scène chaudefonnière jusqu'au Tessin, voire jusqu'au nord de l'Italie, si les structures culturelles sur place répondent à l'appel.

swissinfo, Ghania Adamo

«George Dandin» à la Chaux-de-Fonds, TPR, Beau-Site; du 4 au 23 février. Tel: 032/913 15 10. Winterthour, Theater am Stadtgarten, le 26 février.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.