Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les connections infinies de Philippe Genty

«Un petit monde en perpétuelle mutation».

(Mario Del Curto)

Le metteur en scène français crée au Théâtre de Vidy-Lausanne «Ligne de fuite».

Destiné à une grande tournée, son spectacle, haut en couleurs, suit avec légèreté l'inconscient en marche.

Sept fenêtres, délimitées par un rayon laser rouge ou blanc sidéral, ouvrent sur un imaginaire que Philippe Genty va projeter sur la grande scène de Vidy.

Cette expérience réjouissante appelle un foisonnement d'images, une myriade de personnages et une féerie de couleurs auxquels le metteur en scène français a habitué son public.

Récit arborescent

Les amateurs de technologie, d'images truquées et de prestidigitation en auront donc plein les mirettes. Avec le bien nommé «Ligne de fuite», Genty crée un spectacle (destiné à une tournée internationale) qui tisse des connections infinies.

Son pari? Un récit arborescent où les ramifications se multiplient jusqu'à l'absurde. Quitte à engager, par moments, le spectateur dans des tunnels sans fin.

Il y a néanmoins de l'enchantement chez cet artiste que l'on a souvent comparé à Mélies, et qui sait faire entrer son public dans une délicieuse folie.

Soit donc une plongée dans l'univers de la déraison où s'entrecroisent un scaphandrier et un cosmonaute en apesanteur; où se côtoient un héros de l'Aéropostale et un marin perdu sur les océans; où se poursuivent aussi un assassin et sa victime, qui s'avèrent être la même personne.

L'inconscient en marche

Bref, toute une société d'hurluberlus que Genty orchestre avec maestria, s'autorisant de temps en temps des chutes de tension qui mettent à plat le récit.

Mais le metteur en scène se reprend aussitôt, réanimant l'histoire avec une précision et une légèreté confondantes où danse, théâtre, marionnettes et mime se mêlent allègrement. Et reflètent la vacuité tourbillonnante d'un petit monde en perpétuelle mutation.

Au-delà de la prouesse technique, ce qui est fascinant c'est l'inconscient en marche que Genty suit comme dans un rêve où tout dérape. Où les événements s'enchaînent tels des lapsus et des faux mouvements qu'aucun cerveau ne saurait maîtriser.

swissinfo, Ghania Adamo

«Ligne de fuite». Lausanne, Théâtre de Vidy; jusqu'au 9 février. Tel: 021/619 45 45


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×