Navigation

Les quatre Suisses de l'Orchestre de Verbier

UBS Verbier Festival Youth Orchestra, Verbier, juin 2002. Robert Hofer

L'UBS Youth Orchestra est la colonne vertébrale du 9e Festival de Verbier. Il compte en son sein quatre excellents musiciens romands.

Ce contenu a été publié le 18 juillet 2002 - 15:38

A l'enseigne de la 9e édition du Festival de musique classique de Verbier, «l'UBS Verbier Festival Youth Orchestra est composé de 112 musiciens, déclare Caroline van de Ven, cheffe des opérations de l'Orchestre. Ils proviennent de 34 pays, dont une majorité des Etats-Unis».

Dans cet ensemble classique, il y a, cette année, quatre musiciens suisses, dont deux nouveaux: le saxophoniste Philippe Savoy, 26 ans, de Fribourg et le tromboniste valaisan David Rey, 24 ans.

Alors qu'on retrouve deux «anciens»: la violoniste Catherine Plattner, 28 ans, de Genève et le percussionniste de Martigny, Pascal Viglino, 25 ans.

De 16 à 29 ans

Pour faire partie de cet orchestre, les candidats doivent avoir entre 16 et 29 ans. Ils sont retenus sur la base d'une cassette. Puis ils sont convoqués devant un jury lors d'auditions qui ont eu lieu au début de l'année, à New York, Moscou, Vienne, Paris, Genève et Zurich.

Comme de coutume, l'UBS Verbier Festival Youth Orchestra est principalement dirigé par le chef d'orchestre américain James Levin, du Metropolitan Opera de New York.

Mais, durant le festival, l'ensemble est conduit par d'autres directeurs: Kurt Mazur, «le patron» du Philharmonique de New York, Paavo Järvi, Zubin Mehta et Bobby Mc Ferrin qui fera, plus que jamais cette année, le lien entre le jazz et la grande musique classique.

Cheville ouvrière de l'Orchestre

Une autre Suissesse, Caroline van de Ven, se consacre corps et âme à l'UBS Verbier Festival Youth Orchestra. Même si son accent scandinave trahit ses origines suédoises.

Toujours est-il qu'elle gère tout l'encadrement des musiciens: logements, nourriture, assurances. «Je suis un peu leur mère».

Caroline van de Van est à la tête de l'Orchestre résidant du Festival de Verbier depuis sa création, il y a trois ans. Elle habite à Villars-sur-Ollon.

«Notre orchestre répète à Verbier durant les trois semaines précédant la manifestation. Puis il donne six concerts durant les 17 jours du Festival. Et il se produira ensuite deux fois à Expo.02 (5-6 août/arteplage Morat). Après quoi, les musiciens retourneront à leurs propres activités».

Ainsi, par exemple, «le percussionniste suisse Pascal Viglino rejoindra un nouvel ensemble à Faro, au Portugal». Sinon, la plupart des musiciens de l'Orchestre du Festival de Verbier sont encore au Conservatoire».

«En automne, tous nos musiciens se retrouvent à nouveau pour une tournée de concerts avec l'UBS Verbier Festival Youth Orchestra. Cette année, nous jouerons à Vienne, Varsovie, Madrid, Athènes, Bologne, Paris, Luxembourg, Cologne et Hambourg».

Leur avenir assuré

Michèle Larivière, présentatrice des concerts du Festival à Verbier et ancienne productrice de France Musique, relève les retombées positives d'une participation pour un jeune musicien au Verbier Festival Orchestra.

«L'ensemble a dû renouveler pas moins de soixante-deux de ses musiciens, car beaucoup ont été engagés dans de grands orchestres, comme ces deux jeunes violoncellistes happés dernièrement par l'Orchestre de Vienne et le Metropolitan Opera de New York».

«De toute manière, ces jeunes sont des premiers prix de conservatoire. Aussi, leur passage dans l'Orchestre du Festival de Verbier leur permet de contracter encore plus rapidement des engagements prestigieux».

«Leur chef d'orchestre, James Levin, conclut Michèle Larivière, les invite à apprendre la vie communautaire au sein d'un orchestre et, surtout, à prendre du plaisir à jouer et à conserver cette joie de faire de la musique».

swissinfo/Emmanuel Manzi

Du vendredi 19 au dimanche 4 août à Verbier

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.