Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Liesse populaire Quand la Suisse fêtait la fin de la Guerre

Le 8 mai 1945 marque la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale en Europe. L’annonce de la fin des hostilités est accueillie avec joie et soulagement dans la plupart des pays européens, la Suisse neutre y compris. Les photographes de l’époque ont figé sur pellicule cette journée historique.

Il y a pratiquement 70 ans jour pour jour que la Seconde Guerre mondiale a pris fin en Europe – elle durera encore jusqu’au début du mois de septembre en Asie. Cerné par les troupes soviétiques dans le bunker de la chancellerie à Berlin, Adolf Hitler se suicide le 30 avril. Quelques jours plus tard, le 8 mai, les autorités militaires allemandes signent leur reddition.

Ce conflit, débuté le 1er septembre 1939, est le plus terrible jamais vécu par l’humanité. Plus de 50 millions de morts – militaires et civils, des villes entières réduites à l’état de gravats, des pays ruinés et dévastés. Les scènes de liesse qui accompagnent l’annonce de la fin du conflit sont naturellement à la hauteur de l’ampleur la catastrophe.

Déclarée neutre, la Suisse est l’un des rares pays d’Europe à avoir échappé au conflit. Pour autant, la guerre y a aussi été ressentie par la population: mobilisation des troupes, peur de l’invasion, restrictions en tous genres, arrivée de réfugiés et de prisonniers de guerre. Par conséquent, en Suisse aussi, le 8 mai 1945 est accueilli avec joie et soulagement. Des années plus tard, l'attitude de la Suisse pendant la guerre, jugée trop complaisante avec l'Allemagne nazie, fera cependant l'objet de polémiques.

(Images: RDB, Keystone, texte: Olivier Pauchard, swissinfo.ch)

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.