Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lac de Thoune Formes et facettes de la «Riviera de l’Oberland bernois»

La région du lac de Thoune est un paysage naturel, bien évidemment mesuré. Le lac est long de 17,5 km et a une largeur maximale de 3,5 km. Sa surface s’étend sur 47,69 km². Sa profondeur maximale est de 217 m. Et depuis 2011, on a établi sur son pourtour un chemin pédestre panoramique de 56 km avec plusieurs grands ponts suspendus. Une conquête, ou pour le dire de manière plus nuancée, une exploitation de la nature, afin de gérer en toute sécurité les images que nous avons en tête. 

Mais des choses sont aussi invisibles, comme le fait que le lac est un dépôt de munitions. Jusque dans les années 1960, l’armée en a déversé 8000 tonnes dans les lacs de Thoune, de Brienz et des Quatre-Cantons. 

Quelques images du livre de Christian Helmle rappellent que le Niesen est plus qu’une montagne. Le Niesen est la montagne des montagnes, la métaphore même de la montagne. Le Niesen est une icône de la peinture. Johannes Itten, Cuno Amiet, Jean-Frédéric Schnyder, mais aussi August Macke et Paul Klee: tous ont peint cet emblème de la région. Christian Helmle ne tourne pas seulement sa caméra directement vers la montagne; il laisse la pyramide derrière lui et dirige sa caméra vers son ombre. 

Dans une note publiée en 1816, Lord Byron écrit: «J’ai quitté Thoune avec un bateau qui nous a transportés sur toute la longueur du lac en trois heures. Le lac est petit, mais ses rives belles: des rochers jusqu’à la surface de l’eau». 

Images: Christian Helmle, texte: extraits de la préface de Konrad Tobler

Le livreLien externe

Christian HelmleLien externe