Le chœur des mécontents

A Zurich, on fait de la musique à partir des doléances. Histoire de décompresser un peu.

Ce contenu a été publié le 18 juillet 2011 - 16:59

L’idée vient de Finlande et fait son chemin en Suisse. L’association Rührwerk (agitateur, malaxeur) a même étendu le concept, en intégrant des handicapés dans le chœur. On commence par rassembler les plaintes, puis on en fait une chanson, à l’aide d’une musicienne professionnelle. Puis vient le grand moment, celui de la performance publique. L’une d’entre elles a eu lieu début juin aux casernes de Bâle, dans le cadre du festival Wildwuchs (végétation sauvage). (Christian Raaflaub et Christoph Balsiger, swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article