Conspiration underground sino-italienne

Il n'y a ni règles ni plans dans l'univers de Pet Conspiracy. C’est peut-être pour cela que les concerts live du groupe sont aussi extraordinaires. Mais qu’est-ce que ce mix sino-italien a à voir avec la Suisse? Le tournage d’une vidéo dans le Rheintal et deux concerts rien que l'année dernière.

Ce contenu a été publié le 02 février 2013 - 11:00

Dans leur pays natal, il y a belle lurette que les Pet Conspiracy ne doivent plus traîner eux-mêmes leurs amplis. Le groupe est très connu pour ses bruyantes prestations vocales. Le mélange punk rock, disco beats et new wave de ses mélodies s'associe au flair chaotico-artistique de chacun des membres du groupe. Cela fait quelque temps qu’il voyage un peu partout en Chine et joue dans les clubs et les festivals les plus branchés. Michael Vonplon, de Miro-China, qui s’occupe de la promotion de la culture chinoise en Suisse, a déjà fait venir le groupe plusieurs fois. En 2012, Pet Conspiracy faisait partie d’un groupe de créateurs chinois venu à Zurich dans le cadre de la Street Parade. (Thomas Kern, swissinfo.ch)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article