Navigation

Un paysan face à un monde en mutation

(Julie Hunt/swissinfo.ch)

Ce contenu a été publié le 05 février 2014 - 15:57

Star ou simple touriste, châtelain, roi de l’immobilier ou directeur de remontées mécaniques, mais aussi moniteur de ski, paysan ou pasteure, tout le monde est d'accord: Gstaad est un paradis. Mais des intérêts particuliers menacent cet «Eden alpin». La vie simple que les amoureux du lieu aiment tant perd du terrain.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.