Navigation

Musique-Musica-Musik-Music!

Expo.02 à l’heure de la musique (ici le Fast Eddy's Blue Band, de Londres). swissinfo.ch

Le 21 juin: premier jour de l'été et depuis 1982, Fête de la Musique... La Suisse romande, notamment dans le cadre d'Expo.02, sera inondée de musique.

Ce contenu a été publié le 20 juin 2002 - 07:33

Qu'a donc laissé l'ère Mitterrand? En matière politique, des souvenirs contrastés, sans aucun doute. En matière artistique, une galerie de lieux architecturaux ancrés dans l'Histoire, «Grand» Louvre enfin abouti, Bibliothèque Nationale pharaonique, Opéra Bastille tant contesté... et la Fête de la Musique, due à une initiative de Jack Lang, il y a exactement 20 ans.

Idée géniale: que chacun ce jour-là, qu'il s'agisse d'une star ou de votre cousin Marcel, puisse offrir à la rue et au public ses talents musicaux. L'idée a séduit peu à peu l'Europe, l'Amérique du sud, l'Afrique et l'Asie, principalement sous l'impulsion des Centres culturels français. Cette année, ce ne sont pas moins de 118 pays et 450 villes qui joueront le jeu. Merci Jack, merci François.

Depuis quelques années, plusieurs villes romandes ont suivi le chemin français, notamment Lausanne et Genève, qui font assez fort cette année: 115 formations et 1200 musiciens sont programmés dans le chef-lieu vaudois, et, du 21 au 23 juin, un vrai festival est mis sur pied dans la ville du bout du Lac: 330 groupes dans quelque 40 lieux!

Expo.02 comme catalyseur

Bien sûr, vendredi, les arteplages d'Expo.02 seront également placés sous le signe de la musique, avec une programmation particulièrement foisonnante. L'espoir des organisateurs porte d'ailleurs au-delà de l'exposition: «L'Expo est éphémère, mais nous souhaitons que la Fête de la musique se perpétue par la suite dans la région des Trois-Lacs», déclarait il y a quelques jours Daniel Rossellat, directeur des Events et par ailleurs, patron du Paléo Festival de Nyon.

Histoire de bien imprégner la région, les villes-hôtes et le Jura fêteront la musique dès le matin. A Bienne, la musique intégrera le quotidien des habitants jusque dans les cantines d'entreprises. Neuchâtel sera divisée en huit zones selon les styles musicaux; et les festivités s'y poursuivront le 22. Dans la foulée, la Chaux-de-Fonds fêtera aussi la musique durant trois jours. La vieille ville de Morat se transformera en un grand centre de concerts, tout comme Yverdon-les-Bains, où trois scènes seront installées.

Dans le Jura, la Fête de la musique se déclinera dans trois cités - Delémont, Porrentruy et Saignelégier - ainsi que dans les trains des Chemins de fer du Jura.

Accès gratuit aux arteplages

Dès 18h30, les quatre arteplages seront exceptionnellement libres d'accès à toutes et à tous. Si la météo persiste à nous la jouer tropicale, on imagine déjà l'ambiance, chaleur des corps et des cœurs mêlés.

Parmi les temps forts, signalons la présence de l'Américaine Suzanne Vega à Neuchâtel, de Pascal 'Ulysse' Auberson à Morat, le remarquable groupe belge Daau à Bienne, le duo neuchâtelois Jael et le groupe de 'metal' français Watcha à Yverdon-les-Bains. Quant à l'Arteplage mobile du Jura, ancré à Morat, il recevra un collectif de D'Js jurassiens.

swissinfo/Bernard Léchot

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.