Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Naissance de trois nouveaux journaux politiques

Trois nouveaux titres dans le paysage médiatique suisse.

(Keystone Archive)

Le PS, l'UDC, ainsi que les syndicats FTMH et SIB veulent se rapprocher davantage de leurs membres. Trois nouveaux périodiques verront le jour cette année. Ils seront publiés en langue allemande. Des versions en français pourraient suivre.

Le parti socialiste a agendé à la date symbolique du 1er mai la parution du numéro zéro de son nouveau mensuel, «links.ch». Ce journal, qui sortira à proprement parler à partir du 1er juin, ne sera pas une publication idéologique du parti, a expliqué Ursula Dubois, porte-parole du PS et future rédactrice en chef.

Rédigé en allemand, «links.ch» contiendra des discussions et des débats sur les thèmes d'actualité. Il sera distribué à tous les membres du PS et remplacera les organes de presse actuels du parti. Le journal paraîtra une fois par mois à raison de 50 000 à 60 000 exemplaires. Une version française pourrait voir le jour en 2002.

L'UDC va lancer un hebdomadaire en allemand destiné en premier lieu à ses membres, a expliqué la porte-parole Irène Schellenberg. Il remplacera aussi les nombreux organes existants du parti.

Le journal sera publié à 60 000 exemplaires. Le prix de l'abonnement annuel devrait se monter à 50 francs. Prévue pour cet automne, la parution de l'hebdomadaire pourrait toutefois être retardée, a précisé Mme Schellenberg.

Plusieurs sections cantonales se disputent sur la question du financement. L'UDC zurichoise souhaite rendre la souscription au journal obligatoire, ce que rejettent d'autres sections.

Le conseiller national vaudois et vice-président de l'UDC Jean Fattebert a dénoncé cette pratique sur les ondes de la Radio suisse romande. Il refuse de souscrire à une publication entièrement rédigée en allemand. Les Romands envisagent de publier leur propre journal, voire de traduire la version alémanique. Mais rien n'a encore été décidé.

Les syndicats suivent le mouvement. Le SIB et la FTMH publieront cet automne «work». Ce journal sera produit par une rédaction professionnelle indépendante, selon les deux syndicats. Deux fois par mois, «work» traitera des thèmes du travail, de la sécurité sociale et de ce qui se passe dans les milieux économiques. Il devrait être tiré à 110 000 exemplaires.

swissinfo avec les agences


Liens

×