Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Opéra de Genève: avant le spectacle, le CD!

Répétition d’Otello avec Vladimir Galouzine dans le rôle-titre.

(GTG/Ariane Arlotti)

Se préparer à une œuvre grâce avant d’aller la découvrir en spectacle… C’est la démarche que propose le Grand Théâtre en gravant désormais des CD.

L’institution genevoise veut garder grandes ouvertes les portes d'accès à l'opéra.

«C'est une première mondiale, ou presque», affirme, très fier, Alain Perroux, dramaturge et conseiller artistique au Grand Théâtre de Genève.

La vénérable institution vient de concrétiser un projet qui va dans le sens d'une politique de communication adoptée par Jean-Marie Blanchard. Avec ce projet, le directeur des lieux voulait encourager l'accès à l'opéra en ouvrant au public toutes les portes qui y mènent.

A compter d'aujourd'hui, un CD sera donc vendu aux spectateurs avant chaque représentation des huit opéras qui composent la saison 2004-2005 du Grand Théâtre.

Pour «Otello», le premier spectacle à l'affiche, dont la première a lieu le 20 septembre, ce CD contient une présentation orale de l’œuvre de Verdi faite, sur une durée de 45 minutes, par un conférencier musicologue.

Ce dernier est accompagné par un pianiste du Grand Théâtre qui joue des extraits de l’œuvre en question. La partition connaît ainsi un nouvel éclairage. Décortiquée, elle livre ses secrets et ses joyaux cachés.

Et il en sera de même pour les sept autres opéras dont la présentation est assurée variablement par Alain Perroux, Mathilde Reichler et Pierre Michot. Le CD est vendu séparément au prix de 15 francs, ou avec le programme au prix de 20 francs.

«Une heure avant»

La publication d’un disque est en fait l’accomplissement d’une initiative née il y a trois ans. Depuis trois saisons en effet, le Grand Théâtre offre au public un concept intitulé «Une heure avant». Avant chaque représentation, une conférence est donc donnée, qui permet de se préparer à l'écoute de l’œuvre jouée.

«L'idée est très appréciée du public dont une partie se plaignait, néanmoins, de l'horaire de la conférence, explique Alain Perroux. Des spectateurs qui ne parvenaient pas à être présents à l'heure fixée, exprimaient le souhait d'écouter autrement ces conférences. C'est alors que nous avons décidé d'en faire des CD».

Une première mondiale, ou presque, selon l'interrogé. Alain Perroux affirme que l'idée n'est pas inédite. «Elle existe, précise-t-il, à New York, par exemple, où le Metropolitan Opera vend des CD de ce type. Mais leur impression, prise en charge par des organismes privés, ne se fait pas systématiquement pour chaque opéra joué».

«Tandis que chez nous, poursuit Perroux, le CD est un pur produit maison, dont l'impression est réalisée pour toutes les oeuvres à l'affiche».

Reste à savoir si les mélomanes confirmés auront vraiment besoin de cet outil pédagogique, et si celui-ci trouvera acquéreur auprès du public profane.

«Il est vrai, répond Perroux, que ce genre de disque ne s'écoute pas comme on écoute des chansons de variété. Mais les profanes n'auront pas à craindre le jargon musicologique que nous évitons justement pour rester accessible à tous».

«Quant aux mélomanes, conclut-il, je puis leur dire qu'on n'a jamais fini de faire le tour d'une oeuvre qu'on croit parfaitement connaître».

swissinfo, Ghania Adamo

Faits

«Otello», au Grand Théâtre de Genève, du 20 septembre au 6 octobre.
Tel: 022 418 31 30

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

×