Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Pour 20 millions, la Suisse sera à l'Expo de Shanghai

Après la Chambre haute, la Chambre basse du Parlement a nettement accepté mardi de débloquer le crédit nécessaire à la participation suisse à l'Exposition universelle de 2010 à Shanghai.

Au vu de l'engouement et du nombre record de visiteurs attendus du 1er mai au 31 octobre 2010, la Suisse ne peut rester à l'écart, ont estimé la majorité des députés. Selon la commission chargée d'étudier l'objet, un crédit de 20 millions de francs, dont quatre proviennent de l'économie, n'est pas «démesuré».

La Chambre n'en a pas moins largement discuté de la situation des droits de l'homme en Chine. Sans exiger un boycott, le socialiste Jean-Claude Rennwald a tenté en vain de faire dépendre le crédit d'un engagement du pays hôte à respecter les droits de l'être humain et les droits sociaux sur son territoire.

Même si tout le monde est d'accord pour dire que la situation en Chine est problématique, faire un lien entre ces deux dossiers n'a pas de sens, a souligné la ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey, rappelant qu'un dialogue est en cours avec la Chine sur ce sujet.

Pour la grande majorité des députés, l'exposition universelle permet au pays de se présenter, de faire sa publicité. La Suisse sera représentée à Shanghai par un pavillon sur deux étages, reliés par un téléphérique. La Suisse urbaine sera présentée au rez, les montagnes et les pâturages à l'étage.


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×