Pour une meilleure intégration des handicapés

Ruth Dreifuss a plaidé pour une meilleure intégration des handicapés dans la société. Keystone

L'égalité pour les handicapés était au centre du festival culturel «Articap», ce week-end, à Berne. La manifestation était organisée par Agile, l'organisation faîtière de l'entraide suisse handicap, qui fête ses 50 ans.

Ce contenu a été publié le 22 avril 2001 - 14:48

Les prestations culturelles étaient fournies pour la première fois par des artistes handicapés, se réjouit Agile. Sur le thème «Trouver l'accès», ils ont présenté des concerts de musique classique et de jazz, des spectacles de danse et de théâtre, des séances de cinéma et une exposition d'arts plastiques. Des artistes non-handicapés participaient également.

Samedi, Ruth Dreifuss a plaidé pour une meilleure intégration des handicapés dans la société. «Chaque être humain doit pouvoir accéder à l'espace public, non pas malgré son handicap, mais grâce à ses dons, à ses intérêts ou tout simplement à son appartenance à notre société», a déclaré la conseillère fédérale.

Selon elle, l'Etat doit créer les conditions permettant aux handicapés de ne pas être exclus de notre société. Ruth Dreifuss a cité en exemple la loi sur l'égalité en faveur des handicapés et la 4e révision de l'Assurance invalidité (AI).

«Dans le débat politique, c'est malheureusement souvent l'aspect financier qui est mis en avant, regrette Ruth Dreifuss. L'utilité de ces mesures n'est pas suffisamment prise en considération.»

Le festival s'est terminé dimanche par une exposition réunissant une centaine de peintures, sculptures et photographies de 34 artistes sélectionnés par un jury d'experts.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article