Navigation

Skiplink navigation

Trop d’arsenic dans l’eau de certaines communes

Depuis ce 1er janvier 2019, les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont devenues plus strictes pour la teneur en arsenic. Huit communes valaisannes possèdent désormais une eau du robinet qui dépasse les valeurs limites. Les autorités, les écoles, les crèches et les restaurants doivent donc mettre à disposition de l’eau en bouteille. Une mesure qui agace certains habitants, qui ont toujours bu l’eau du robinet et qui n’ont pas l’intention de changer leurs habitudes.

Ce contenu a été publié le 04 janvier 2019 - 08:59
Contenu externe


swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 3 janvier 2019)

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article