Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

«Lucy in the Sky» mode zurichoise

De nouvelles étoiles dans le ciel...

A Zurich, la très chic Bahnhofstrasse a dévoilé son nouvel éclairage de Noël. Le décor précédent, une rangée de tubes longeant le centre de la rue, suite à l’accueil frisquet des passants, a été remplacé par «Lucy» et ses diamants.

«Lucy», un nouvel éclairage de Noël constitué de LEDs scintillantes a été enclenché récemment à Zurich. Ce soir-là, un grand ‘ooh’ d’admiration a jailli de la foule présente le long de la Bahnhofstrasse et sur la Paradeplatz adjacente.

«C’est exactement l’ambiance que nous voulions créer», s’enthousiasme Markus Hünig, responsable de l’association Bahnhofstrasse, à l’origine de ce nouvel éclairage. Enthousiasme encore réchauffé par les commentaires des Zurichois... «C’est très beau et très romantique», dit Verena Korrodi. Bien plus beau que les tubes de néon de l’année dernière». Theodora Tzokas est du même avis, mais regrette toutefois que l’éclairage des banques de la Paradeplatz… soit plus puissant que celui de «Lucy»!

Les touristes se disent également impressionnés. «On dirait des étoiles, particulièrement lorsqu’on regarde vers le bas de la rue et qu’on voit toutes les lumières en même temps», constate Tom Keebler, un Américain, membre d’un équipage aérien qui fait escale deux jours à Zurich.

La plus grande horloge au monde

L’éclairage de Noël de la Bahnhofstrasse, la cinquième avenue la plus chère au monde, date de 1971. Mais en 2005, l’association de la Bahnhofstrasse a décidé de remplacer l’ancien éclairage par un concept plus moderne: la «World’s Largest Timepiece», soit «la plus grande horloge au monde», conçue par deux jeunes architectes zurichois, Fabio Gramazio et Matthias Kohler, d’une valeur de 2,4 millions de francs. Sur 275 mètres de long, des tubes éclairaient le milieu de la rue. Et des points lumineux, dans les tubes, formaient une vague courant le long de la Bahnhofstrasse.

Si cette installation avait été bien accueillie par les milieux artistiques, les habitants et les touristes n’avaient que très moyennement apprécié ce décor.

«Deux problèmes ont été soulevé par la population. Le premier était que cet éclairage, même s’il leur plaisait, ne correspondait pas à un éclairage de Noël», explique Markus Hünig. Le second était que les passants ne percevaient pas le mouvement ondulatoire des points lumineux. Après deux ans de plaintes, nous avons décidé de remplacer cette ‘horloge’. Et, suite à un concours, Lucy a été choisie».

Sentiment de fête

Selon Daniele Marques, l’architecte responsable du projet «Lucy», l’idée de base était de redonner à la Bahnhofstrasse un côté plus festif, et de rappeler aux gens l’éclairage des années 70.

A l’arrivée, un «espace atmosphérique», selon les mots de l’architecte, avec une multitude de lumières scintillantes. Au travers d’une sorte de canopée, des fils de différentes longueurs descendent vers le trottoir, auxquelles sont accrochées des lumières LEDs.

Si ce type d’éclairage a été choisi, c’est parce que les LEDs ne consomment que peu d’électricité - ainsi Lucy n’a-t-elle besoin que de la moitié de l’énergie nécessaire à l’ancien décor.

Par contre, les LEDs ont tout de même un défaut: elles n’émettent de la lumière que dans une seule direction, contrairement aux ampoules standards. «Nous avons donc mis au point un système de cristal entourant les LEDs, afin que le réflexion se fasse dans trois directions», apportant du même coup l’atmosphère souhaitée, selon Daniele Marques.

Question d'image

Environ 12.000 cristaux transparents et colorés ont été utilisés pour «Lucy», ainsi que 40 kilomètres de câbles transparents, le tout géré par ordinateur.

Le projet dans son ensemble a pu être réalisé grâce au soutien de 28 sponsors, dont les banques UBS et Credit Suisse, ainsi que les chocolatiers Lindt et Sprungli, qui ont apporté les 2,5 millions de francs nécessaires.

Combien de temps Lucy et ses diamants (référence au célèbre «Lucy in the Sky with Diamonds» des Beatles) resteront-ils accrochés dans le ciel zurichois? Une vingtaine d’années, espère Markus Hünig.

Et les tubes? Que sont devenus ces malheureux tubes rejetés par la population zurichoise? Pour l’instant, aucun hypothétique acheteur ne s’est encore fait connaître…

Les autorités de la ville de Zurich mettent beaucoup d’espoir dans Lucy. S’ils n’ont pas participé financièrement au projet, ils y ont néanmoins été impliqués dès le départ. Pour Chistine Bräm, cheffe du département du développement de la ville, Lucy constitue une opération très importante pour l’image de la ville, sur place et à l’étranger.

Lucy in the Sky

Lennon. Lucy in the Sky with Diamonds est une chanson des Beatles écrite par John Lennon, mais créditée Lennon/McCartney.

1967. Elle apparaît sur l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band sorti en 1967.

LSD. A cause de ses initiales, la chanson fut rapidement interprétée comme un hymne à la célèbre substance hallucinogène synthétisée par les chimistes suisses Arthur Stoll et Albert Hofmann.

Poésie. Selon John Lennon, il s’agissait plus simplement d’une référence à un dessin de son fils Julian qui avait représenté sa petite copine de classe Lucy «dans le ciel avec des diamants».

Fin de l'infobox

Bahnhofstrasse

Gare. La rue a été créée en 1864 suite à la construction de la gare principale de Zurich en 1847. Elle mesure 1,4 km de long et relie la gare au lac de Zurich.

Chic. La très sélecte rue est le haut-lieu du commerce de luxe. Les grandes banques, UBS et Credit Suisse par exemple, ont leur siège sur la Paradeplatz, au bout de la rue.

Chère. La Bahnhofstrasse a été classée au cinquième rang des rues commerçantes les plus chères au monde en 2010.

Fin de l'infobox

Décorations de Noël

1971. La Bahnhofstrasse a été décorée de lumières de Noël dès 1971, des lumières créées par Willi Walter et Charlotte Schmid.

2005. Elles sont remplacées par la ‘World’s Largest Timepiece’ en 2005.

2010. Création de «Lucy». Les lumières ainsi que toute la technologie nécessaire à l’installation ont été fabriquées par la compagnie italienne Artemide.

Lucerne. Un sous-groupe de l’équipe Lucy a également gagné un concours pour un projet de décoration à Lucerne, utilisant le même type de cristal. Les lumières orneront le pont Seebrücke.

Fin de l'infobox


Traduction et adaptation: Philippe Varrin, swissinfo.ch


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.