Des perspectives suisses en 10 langues

Cette année, le roi du vin est une reine

La 3e édition du Grand Prix du vin suisse organisé par Vinea et la revue Vinum a récompensé 33 vins sur plus de 1500, vendredi soir à Zurich. Cette année, Bacchus est incarné par Madeleine Gay, œnologue de Provins (Valais), sacrée vigneronne suisse de l'année 2008.

Madeleine Gay, diplômée en œnologie de Changins et entrée à la coopérative valaisanne en 1981, a su redonner leur chance aux spécialités locales et aux vieux cépages hérités des Romains.

Elle a également fait œuvre de pionnière en misant sur la baisse des rendements, par exemple en proposant aux vignerons des «contrats de culture» pour les encourager à revenir aux anciens cépages.

«J’avançais à contre-courant. A l’époque, les vignerons étaient payés au kilo. Cultiver des spécialités comme l’arvine ou le cornalin, qui donnent de petites grappes, ne les intéressait pas», déclare-t-elle dans les colonnes du Temps.

Le développement d’une viticulture de qualité a reçu un sérieux coup de pouce en 1990, lorsque l’AOC Valais a été créée, ouvrant la voie à la protection du patrimoine génétique des vins de la région. Résultats, la coopérative valaisanne reçoit médailles et distinctions depuis des années. Il était temps que sa «marraine» soit récompensée à son tour.

Lecture approfondie

Les plus discutés

En conformité avec les normes du JTI

Plus: SWI swissinfo.ch certifiée par la Journalism Trust Initiative

Vous pouvez trouver un aperçu des conversations en cours avec nos journalistes ici. Rejoignez-nous !

Si vous souhaitez entamer une conversation sur un sujet abordé dans cet article ou si vous voulez signaler des erreurs factuelles, envoyez-nous un courriel à french@swissinfo.ch.

SWI swissinfo.ch - succursale de la Société suisse de radiodiffusion et télévision

SWI swissinfo.ch - succursale de la Société suisse de radiodiffusion et télévision