Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un petit «Montreux Jazz Festival» à Crans-Montana

L'Israélienne Noa ouvrira les feux du festival le mercredi 3 mars.

(swissinfo.ch)

Huppée, mais ringarde aussi… Les clichés collent à la peau de Crans-Montana. La station valaisanne a décidé de les balayer avec le «Caprices Festival».

La première édition d’un événement qui s’impose comme le festival majeur de l’hiver aura lieu du 3 au 7 mars.

L’événementiel contre les clichés. C’est les termes de la guerre engagée par Crans-Montana, toute entière unie derrière cinq jeunes de la région mués en organisateurs de festival.

La station valaisanne s’est fait un nom dans le sport. Chaque année par exemple, elle organise l’European master de golf, deuxième manifestation sportive du pays.

Mais côté culture, néant. Ou presque. «Nous voulons répondre au manque culturel des stations d’hiver», annonce Raphaël Nanchen, l’un des organisateurs de Caprices Festival.

L’idée a germé en septembre 2002. Contacts pris, appui assuré des différents acteurs régionaux, le festival de musique internationale est désormais sur pied.

Un parrain prestigieux

Caprices Festival s’est même trouvé un parrain prestigieux: le Montreux Jazz Festival. Un joli coup, utile en terme de programmation et de sponsoring.

Et pas seulement. Côté logistique, plusieurs «spécialistes» montreusiens oeuvreront sur le haut-plateau en mars prochain…

«Avec un budget de 1,8 millions, Caprices Festival est le deuxième événement annuel à Crans-Montana. C’est fantastique!», lance Walter Loser, directeur de l’office du tourisme.

Fantastique, c’est dire que les organisateurs ont vu les choses en grand. Avec double festival In (payant) et Off (gratuit).

Une scène d’altitude

Le festival Off touchera un large public, en station (dans la rue et les nombreux bars), mais aussi sur les pistes.

Les organisateurs ont imaginé une scène posée à 2006 mètres d’altitude qui accueillera tous les après-midi de la semaine concerts (pop-rock, ska, fusion, r’n’b, funk, drum’n’bass) et Dj’s.

Sur le tremplin tout proche («Big Air») viendront s’affronter snowboarders et skieurs free-style. Et les nouvelles tendances en matière de glisse feront l’objet de démonstrations (on pourra aussi tester…) aux quatre coins du domaine skiable.

Le Snowpark de l’Aminona alliera de son côté développement durable, sport et musique, en accueillant le «Sound System Solaire» – une sonorisation pour Dj’s entièrement alimentée par l’énergie solaire.

Entre Noa et Keziah Jones

Les têtes d’affiches musicales, on les retrouvera bien sûr au Festival In. «Pour éviter les soirées sans, nous visons un public différent chaque soir», explique Raphaël Nanchen.

L’avant programme (Grande scène, petite scène, Electro Club et Buddha Bar) titille la curiosité.

Kristel Adam, passée par l’école Plamondon, et surtout l’Israélienne Noa ouvriront les feux du festival mercredi 3, sur la Grande scène du Centre de Congrès Le Régent (2600 places).

Jeudi 4, l’enfant du pays Laurence Revey devrait attirer les Valaisans de la plaine sur les hauteurs. Sur scène aussi, notamment, les Anglais bidouilleurs de Fillet of Soul.

La soirée du vendredi est estampillée snowboard sur la grande scène (le Jamaïcain Desmond Dekker, les Français de Watcha…) et Electro jazz sur la petite (Gilles Peterson, Jazznova, Soel…).

Pour le week-end, les organisateurs ont vu plus «grand public», avec Keziah Jones, l’alter-ego de Ben Harper et autre Lenny Kravitz, avec le Dj Frédéric Galliano et d’autres encore, dissimulés derrière l’étiquette «surprise».

Car tout n’est pas encore dit en matière de programmation. Seule certitude à ce stade, mars sera chaud sur le haut-plateau. De quoi être à Crans?

swissinfo, Pierre-François Besson

Faits

Cinq jours de festival - du 3 au 7 mars 2004.
Trois scènes, 30 concerts et 11 bars pour le Festival In.
Onze scènes et 50 prestations musicales pour le Festival Off.
75 000 visiteurs attendus, dont 10 à 15 000 au Festival In.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse