Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une campagne placée sous le signe de l'amour

(Keystone)

La coordination nationale «oui au partenariat enregistré» a lancé la campagne en vue des votations fédérales du 5 juin lors d'une fête, samedi, à Lucerne.

Les anciennes ministres suisses Ruth Dreifuss et Ruth Metzler ont dévoilé les quatre affiches de la campagne officielle.

La socialiste Ruth Dreifuss et la démocrate-chrétienne Ruth Metzler ont souhaité témoigner du large soutien dont dispose, par delà les frontières des partis, la loi sur le partenariat enregistré, souligne le comité dans un communiqué.

Placée sous le signe de l'amour, la campagne d'affichage est complétée par des annonces dans les journaux, des stands d'information et des flyers.

Un projet de vie en commun

Samedi, le sénateur radical Rolf Schweiger, qui s'est fortement impliqué pour cette loi au Parlement, a prononcé l'allocution principale de la soirée de lancement.

Le partenariat enregistré permet aux personnes de même sexe de consolider leur projet de vie en commun en se donnant des droits et des devoirs, a-t-il déclaré.

Un acte de tolérance

Accepter le pacs, c'est aussi faire preuve de tolérance. Aujourd'hui, beaucoup de personnes - même les opposants au pacs - reconnaissent qu'il n'est plus justifié d'associer l'homosexualité à des valeurs négatives, a poursuivi le sénateur.

Le conseiller aux Etats Rolf Schweiger s'est encore dit fier de la Suisse, car elle réussit à respecter et à protéger les minorités.

Plus de 200 personnalités de la culture, de la politique et de l'économie ont participé à la fête. La pianiste suisse Irène Schweizer et le chanteur alémanique Michael von der Heide devaient animer la soirée.

swissinfo et les agences

En bref

- La loi sur le partenariat enregistré offrirait aux couples de même sexe une institution juridique spéciale leur permettant de s'unir officiellement en se donnant des droits et des devoirs.

- Avec le pacs, il s'agit aussi de mettre fin aux discriminations et inégalités qui frappent encore les couples homosexuels.

- Le projet est largement soutenu en Suisse. Seuls quelques milieux conservateurs et religieux s'y opposent.

- Le Parti évangélique a lancé un référendum contre le projet. C'est pourquoi le peuple suisse devra voter le 5 juin.

Fin de l'infobox

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.