Navigation

Skiplink navigation

Championing champions

Keystone

Lausanne, a world capital

This content was published on January 1, 2010 - 17:47

Le panneau est planté fièrement au bord des axes routiers menant au chef-lieu vaudois: «Bienvenue à Lausanne, capitale olympique». Le 23 juin 1994, date du centenaire du Comité international olympique (CIO), Lausanne s'est officiellement vu attribuer ce titre honorifique par l'intermédiaire de Juan-Antonio Samaranch, le président de l'époque.

Mais le point de départ de cette histoire d'amour entre le canton de Vaud et le mouvement olympique est bien plus ancien. C'est en 1915 déjà que le baron Pierre de Coubertin décida d'implanter le siège du CIO à Lausanne. Au bord d'un lac offrant une vue majestueuse sur les Alpes mais surtout dans ce coin d'Europe alors épargné par le bruit des canons et des mitraillettes.

Entre-temps, 23 fédérations et 20 organisations internationales ont imité le fondateur de l'olympisme moderne et sont venus s'installer en terres vaudoises. Plus largement, la Suisse compte aujourd'hui 47 instances sportives internationales. A titre de comparaison, Monaco, deuxième pays du palmarès, en recense 5 sur son territoire.

This article was automatically imported from our old content management system. If you see any display errors, please let us know: community-feedback@swissinfo.ch

Share this story