Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Coup de pinceau, coup de griffe

Détail de «Les Physiciens II», technique mixte, 1973.

(Centre Dürrenmatt Neuchâtel)

Le Forum Meyrin, dans le canton de Genève, consacre une exposition à Friedrich Dürenmatt.

On connaît l'écrivain, moins le dessinateur qu'il fut. Une occasion pour découvrir un artiste qui a trempé sa plume dans l'encre noire de la désinvolture.

Une plume caustique trempée dans l'encre noire de la désinvolture, et c'est Dürrenmatt qui dessine son théâtre. On aime beaucoup son coup de pinceau qui s'apparente à un coup de griffe, comme dans ses pièces.

Aussi, est-il conseillé aux admirateurs de l'écrivain alémanique de faire un tour au Forum Meyrin, près de Genève. Lequel expose dans ses salles des gouaches, des affiches, des photos, des dessins et autres documents réalisés par l'auteur ou mis sur pied à partir de ses textes.

Le visiteur ne sera pas déçu par cette exposition que Laura Györik Costas a organisée en rassemblant des oeuvres provenant notamment du Centre Dürrenmatt de Neuchâtel.

De la scène à la toile

Présentée jusqu'au 14 février sous le titre «Dürrenmatt dessine son théâtre», cette exposition accompagne la création au Forum Meyrin de «La visite de la vieille dame». Pièce de l'auteur alémanique qu'Omar Porras a brillamment mis en scène, et qui commence une tournée très attendue en Suisse romande et en France.

De nombreuses photos et affiches de théâtre sont donc consacrées aux multiples représentations de la «Vieille dame» qui, de Suisse en Indonésie, a rendu son auteur célèbre dans le monde.

Une célébrité méritée à laquelle fait pendant, dans l'exposition, la vision planétaire de Dürrenmatt. Lequel, dans son oeuvre écrite et picturale dénonce, avec les tonalités de la satire, la décadence des civilisations.

En témoigne ce dessin à la plume intitulé «Le monde comme théâtre». Soit une fresque dantesque où Dieu et ses prêtres tournent le dos à un univers en apesanteur, placé sur un tapis volant et gardé jalousement par Lucifer et ses démons.

Artistes et critiques

Mais il n'y a pas que le Dürrenmatt visionnaire. Il y a aussi l'artiste qui connaît sa fragilité d'homme et accepte de se mettre en danger avec un esprit très vif d'autodérision.

Le voilà donc cible et vedette d'une série de dessins («Artistes et critiques») comparables à des caricatures de presse. Où l'on découvre des personnages/acteurs littéralement crucifiés par leur auteur, lui-même martyrisé par la critique.

Toute la plume de Dürrenmatt est là, dans cette capacité à tendre au monde et à lui-même le miroir de vertigineuses illusions.

swissinfo, Ghania Adamo

En bref

- Friedrich Dürrenmatt (1921-1990) est surtout connu comme dramaturge et écrivain. Pourtant, le dessin, la caricature et la peinture traversent tout son parcours.

- C’est d’ailleurs souvent dans le dessin qu’il a trouvé l’inspiration première pour construire les personnages de ses romans et de ses pièces de théâtre.

- Au Forum Meyrin, près de Genève, l’exposition «Dürrenmatt dessine son théâtre» est à voir jusqu’au 14 février.

- On peut découvrir la plupart des œuvres de Dürrenmatt au Centre Dürrenmatt, à Neuchâtel. Le bâtiment, conçu par l’architecte Mario Botta, a été inauguré en 2000 à l’endroit même où habitait l’écrivain.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.