Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Décès d’un ancien président français Chirac et la Suisse, une gaffe entrée dans les annales

Le 28 octobre 1998, l'ancien président français Jacques Chirac était accueilli pour une visite d'Etat en Suisse par le président de la Confédération Flavio Cotti, sur le tarmac de l'aéroport de Bern-Belp. 

(Keystone / Christoph Ruckstuhl)

Président de La République française de 1995 à 2007, Jacques Chirac est décédé ce jeudi à l’âge de 86 ans. L’ancien chef d’Etat n’a été reçu qu’une seule fois en visite d’Etat officielle en Suisse. Son histoire avec la Confédération passe avant tout par une bourde diplomatique quelque peu révélatrice.

«Qui est Monsieur Cotti?», avait demandé Jacques Chirac, en plein discours au siège du Bureau international du travail à Genève, en 1996. Son conseiller avait alors dû lui souffler que Flavio Cotti était le ministre suisse des Affaires étrangères et président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

>> regarder la scène:

video

Le ministre suisse ne lui en avait pas tenu rigueur, puisque deux ans plus tard il avait invité Jacques Chirac pour une visite d’Etat, les 28 et 29 octobre 1998.Lien externe  A cette occasion, l’ancien président français s’était rendu à Zurich pour rencontrer les patrons suisses, à ce qui été alors l’Union suisse du commerce et de l’industrie.

Il avait tenu un discours axé principalement sur l’Europe et la mondialisation, selon les archives du journal Le TempsLien externe. «Le président français ne s'est pas attardé sur les relations franco-suisses», écrivait le journaliste à l’époque.

Le chroniqueur du Temps avait aussi décrit cette France qui peine à comprendre la recette helvétique: «Son esprit de système lui demande un effort pour comprendre, tout simplement, ce pays voisin et ami qui se dit légitimement au cœur de l'Europe mais qui veut en être sans y être trop.»

Au total, Jacques Chirac aura effectué une quinzaine de déplacements en Suisse. Si la Confédération ne faisait pas partie des priorités du défunt ancien chef d’Etat, il l’a beaucoup soutenue envers l’Union Européenne. 

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.