Feu vert pour la construction d’une nouvelle aérogare à l’aéroport de Zurich

Le Département fédéral des transports a autorisé la construction d'une nouvelle aérogare à Zurich-Kloten. La concession est toutefois assortie de restrictions protégeant les riverains des effets de la hausse du trafic.

Ce contenu a été publié le 08 novembre 1999 - 20:36

Le Département fédéral des transports a autorisé la construction d'une nouvelle aérogare à Zurich-Kloten. La concession est toutefois assortie de restrictions protégeant les riverains des effets de la hausse du trafic.

L’octroi de cette concession, qui peut faire l’objet d’un recours au Tribunal fédéral, a eu lieu à trois semaines du vote sur la privatisation de l’aéroport international et alors que la tension ne cesse de croître entre tenants du développement économique et riverains confrontés aux nuisances de l'aéroport.

En prenant cette décision, le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) a ainsi a reconnu l'importance économique de Zurich-Kloten. Il a cependant aussi tenu compte de la nécessité de mieux protéger la population riveraine.

C’est ainsi que le DETEC a notamment prolongé d'une demi-heure l'interdiction des vols nocturnes qui sera désormais applicable de 00.30 heure à 05.30 heures. De plus, l'heure limite pour le départ de vols charter a été avancée d'une heure de 23h00 à 22h00. Le canton de Zurich et l'aéroport devront aussi s'efforcer de limiter les émissions d'oxyde d'azote. Si la limite de 2400 tonnes par année devait être atteinte, des nouvelles mesures devront être prises. Le DETEC va en outre se pencher sur des solutions à moyen et long terme pour décharger l'aéroport de Zurich et mieux répartir le trafic aérien sur l'ensemble des aéroports suisses.

La nouvelle aérogare, baptisée «dock midfield», est l'élément central de la 5e étape de l'agrandissement de l'aéroport. Elle sera construite dans le triangle constitué par les trois pistes. Ses postes d'embarquement pourront accueillir de 18 à 27 avions.

(SRI avec les agences)



Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article