Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Les Boélands, maîtres de l'inlinehockey

Depuis 2002, l’IHC La Tour-de-Peilz est la référence helvétique de l’inlinehockey avec trois titres de champion de Suisse, un d’Europe et deux coupes de Suisse.

Fondé en 1996, le club vaudois mise gros cette année sur les Européens de Delémont en septembre.

L’inlinehockey a longtemps été la chasse gardée des clubs biennois (5 titres pour les Seelanders et un pour Bienne Skater 90 entre 1988 et 1998), puis jurassiens et tessinois. Avant que l’IHC La Tour ne reprenne le flambeau en 2002.

«En dix ans, c’est devenu le sport local de la Tour-de-Peilz, annonce fièrement Cédric Jayet, le président du club. Cette ascension rapide s’explique par la présence dans nos rangs de nombreux joueurs ayant évolué à un haut niveau en football par exemple.»

Le cas est d’autant plus étonnant que le team boéland, du nom des habitants du lieu, se situe bien en marge du triangle originel Jura-Bienne-Tessin. Cédric Jayet n’en est pas surpris outre mesure.

«L’inlinehockey est une activité assez onéreuse, précise-t-il. Comme la Riviera est une région socialement élevée et bercée par une certaine culture du hockey, ce sport a pu plus facilement se développer à la Tour-de-Peilz».

«Dans les deux autres contrées, la situation est différente, estime le président de l’IHC La Tour. Le Jura n’est pas forcément fourni en hobbies. L’inlinehockey y est devenu un véritable phénomène de société. Au Tessin, ce sont des passionnés fortunés qui ont, comme dans d’autres sports, investi beaucoup d’argent.»

swissinfo, Raphael Donzel


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.