Londres découvre les clichés grecs de Boissonnas

Fred Boissonnas. Photo tirée du site du centre hellénique de Londres

La Grande-Bretagne découvre pour la première fois, presque par hasard, le photographe suisse Fred Boissonnas.

Ce contenu a été publié le 09 octobre 2002 - 08:33

Le Centre Hellénique de Londres accueille ses «images de Grèce» prises entre 1900 et 1920.

L'exposition, montée par la fondation grecque «Rizarios» avec la collaboration des «archives Boissonnas» basée à Genève, a été montrée récemment en Grèce. Un article sur le sujet, paru dans la revue grecque anglophone Odyssey en début d'année, a attiré l'attention d'un membre du Centre Hellénique de Londres.

Coup de pouce de Présence suisse

Une grande banque grecque devait soutenir financièrement l'événement. Mais, elle s'est désistée au dernier moment. Le Centre s'est alors tourné vers l'ambassade de Suisse en Grande-Bretagne, qui a su combler le manque, par le biais de Présence suisse au Royaume-Uni. Une organisation de la Confédération suisse dont la mission est d'affirmer la présence de la Suisse à l'étranger.

Cette exposition, qui a lieu Centre Hellénique de Londres, est une première pour la Grande-Bretagne. Elle dure jusqu'au 22 novembre prochain. Jamais des photographies de Fred Boissonnas n'y furent montrées. Elle présente une soixantaine des «images de Grèce» réalisées par le photographe suisse entre 1903 et 1920.

Certaines de ces photos ont été choisies par le premier-ministre grec de l'époque pour représenter son pays à l'exposition de Paris en 1919. Le nom du plus célèbre descendant de cette famille de photographes genevois est inextricablement lié à la Grèce.

Il y a fait son premier voyage en 1903, il en est devenu le plus efficace des ambassadeurs. Fred Boissonnas a révélé au monde ses paysages, ses monuments et surtout la vie quotidienne du peuple hellénique qu'il a su saisir avec une rare sensibilité et avec une maîtrise technique certaine.

Peut-être à l'Elysée à Lausanne



Un autre genevois, Maurice Darier, adjoint du chef de mission de l'ambassade de Suisse en Grande-Bretagne, a verni l'exposition. Il a avoué avoir découvert la Grèce dans les albums de Fred Boissonnas, et posséder un portrait de son grand-père réalisé par ce même photographe.

L'exposition pourrait ensuite se déplacer en Suisse. Les contacts sont avancés avec le Musée de l'Elysée à Lausanne. Son curateur aimerait la montrer dans la patrie même de Boissonnas -Genève. New York est aussi une destination possible pour ses «images de Grèce».

swissinfo/Gaetan Vannay à Londres

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article