Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Micheline Calmy-Rey rencontre Mahmoud Abbas à Genève

Mahmoud Abbas et Micheline Calmy-Rey: pour que le dialogue continue.

(Keystone)

La présidente de la Confédération et son homologue palestinien ont discuté du processus de paix au Proche-Orient jeudi à Genève.

Auparavant, Mahmoud Abbas avait inauguré une exposition archéologique sur Gaza, présentée en première mondiale au Musée d'Art et d'Histoire de la ville.

Au terme d'un entretien d'une heure, la présidente de la Confédération a salué devant la presse la mise en place du nouveau gouvernement palestinien et souhaité la reprise des négociations entre les parties au conflit.

«La Suisse déplore la reprise de la violence dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, elle invite les parties à poursuivre dans la voie du dialogue et à s'abstenir de toute action fragilisant le cessez-le-feu à Gaza», a déclaré Micheline Calmy-Rey.

Le président de l'Autorité palestinienne a précisé avoir discuté avec son homologue – qui est également ministre des Affaires étrangères - de sa tournée en Europe et du contenu de ses entretiens avec le premier ministre israélien Ehud Olmert.

«De bonnes idées»

Les deux dirigeants ont également parlé de l'Initiative de Genève, lancée en Suisse en décembre 2003. «Cette initiative comporte beaucoup de bonnes idées», estime Mahmoud Abbas.

«Elle contient les détails principaux d'une solution pour un règlement de paix final, a souligné Micheline Calmy-Rey, ajoutant que comme la Suisse ne fait partie ni du Quartette pour le Proche-Orient, ni de l'Union européenne, «sa principale contribution est l'Initiative de Genève».

«Nous avons discuté de la manière d'intégrer l'Initiative de Genève dans le cadre du plan de paix de la Ligue arabe afin de promouvoir les deux initiatives», a affirmé la présidente de la Confédération.

Première mondiale

Auparavant, le dirigeant palestinien avait inauguré une exposition archéologique sur Gaza. Accompagné de son ministre des Affaires étrangères Siad Abou Amr, Mahmoud Abbas s'est longuement arrêté devant les quelque 530 objets présentés en première mondiale au Musée d'Art et d'Histoire de Genève.

«Malgré les conditions économiques, politiques et sécuritaires à Gaza, nous avons tenu à établir un lien entre le passé et le présent. Le dialogue des civilisations et des cultures existe depuis l'Antiquité. Nous devons promouvoir ce dialogue plutôt que de rechercher les conflits», a commenté Mahmoud Abbas.

Cette exposition, qui restera en place jusqu'au 7 octobre, reflète la diversité archéologique du minuscule territoire palestinien (362 km²), trait d'union entre l'Afrique et l'Asie sur la route de l'encens.

Un Musée pour Gaza

Elle doit être le prélude à la création d'un Musée archéologique à Gaza avec le soutien des autorités genevoises et de l'UNESCO. L'inauguration du Musée de Gaza n'est pas prévue avant 2016 et son coût est devisé à 30 millions de dollars.

A swissinfo qui lui demandait si ce futur Musée serait à l'abri d'éventuelles bombes ou roquettes de l'armée israélienne, Mahmoud Abbas a dit n'avoir aucune garantie à ce sujet.

«Cela c'est passé autrefois puisque des attaques israéliennes ont visé des ponts des institutions des ministères et même des écoles», a rappelé le président palestinien.

Mahmoud Abbas a également annoncé son souhait de voir s'édifier à Bethleem un Musée palestinien de la mémoire.

swissinfo et les agences

L'aide suisse à la Palestine

La Suisse soutient les populations des Territoires occupés depuis 1994, principalement via la Direction du développement et de la coopération.

Cette aide est fournie aux organisation non gouvernementales et aux organisations internationales. La Confédération ne verse aucune contribution financière directe à l'Autorité palestinienne, à l'exception d'une subvention à son office de la statistique.

Berne soutient l'Initiative de Genève, un plan de paix pour la région élaboré par diverses personnalités palestiniennes et israéliennes, qui se trouve actuellement au point mort faute de soutien au sein des parties en conflit.

Fin de l'infobox

Gaza, une des plus vieilles cités de la Méditerrannée

L'exposition du Musée d'Art et d'Histoire de Genève présente l'importance de la bande de Gaza comme trait d'union entre l'Afrique et l'Asie.

On peut y admirer plus de 500 objets archéologiques, remontant jusqu'au quatrième millénaire avant notre ère.

A remarquer particulièrement, les jarres monumentales, les vases d'albâtre égyptiens, les mosaïques byzantines, la reconstitution d'une demeure de la période hellénistique, ainsi que les objets d'art musulmans.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×