Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

1291: Le serment du Grütli

La tradition veut que les représentants des trois cantons à l’origine de la Confédération se soient réunis sur la prairie du Grütli pour conspirer contre les Habsbourg, les seigneurs féodaux. Sur les rives du Lac des Quatre-Cantons, le site n’est accessible que par bateau et donc idéal pour une conjuration.

C’est l’historien du 16e siècle, Aegidius Tschudi, qui indiqua que c’était là que le serment avait été prononcé, le jour de la Saint Martin 1307, l’année même durant laquelle Guillaume Tell refusa de saluer le chapeau de Gessler, l’administrateur régional des Habsbourg.

Mais la découverte d’un parchemin au début du 19e siècle a permis de rectifier la date. Le pacte solennel avait été conclu seize ans auparavant et non pas en hiver, mais en août, d’où la célébration de la Fête nationale le 1er août.

Selon la tradition, le serment de solidarité perpétuelle a été prononcé par les «trois Confédérés»: Werner Stauffacher pour Schwytz, Arnold de Melchtal pour Unterwald et Walter Fürst pour Uri. Mais leur histoire ne rencontre pas celle de Tell.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×