Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Adecco voit croître sa rentabilité après six mois

Le groupe basé en Suisse est en passe d'atteindre ses objectifs annuels.

(Keystone)

Le leader mondial du travail temporaire a dégagé un bénéfice net en hausse de 44% à 369 millions de francs au premier semestre 2006.

Avec un chiffre d'affaires lui aussi en progression (+ 14%), Adecco présente des résultats supérieurs aux attentes des analystes.

Adecco annonce vendredi une amélioration sensible de sa rentabilité au 1er semestre mais aussi un chiffre d'affaires en hausse de 14% à 9,812 milliards d'euros.

Sur le seul 2e trimestre, le groupe basé dans le canton de Vaud affiche un bénéfice net en progression de 35% par rapport à la même période de l'an dernier, à 135 millions d'euros.

Les ventes ont pour leur part atteint 5,13 milliards, soit une hausse de 13% (10% à périmètre comparable), indique Adecco.

Au niveau de l'exploitation, le groupe a réalisé un bénéfice en hausse de 29% à 351 millions d'euros sur le semestre. Sur le seul 2e trimestre, il s'est élevé à 202 millions, soit une augmentation de 29% (marge de 3,9%, en hausse 0,5 point sur un an).

Entre avril et juin, Adecco a donc fait beaucoup mieux que les attentes formulées en termes de rentabilité et de ventes. Les analystes craignaient un affaiblissement de l'activité.

Cette performance ne manque pas de réjouir le nouveau patron de la société active dans les services en ressources humaines, l'Allemand Dieter Scheiff.

En fonction depuis dix jours, le transfuge du groupe allemand DIS, acquis par Adecco ce printemps, met en exergue le potentiel offert par les services spécialisés.

Des objectifs estimés réalisables d'ici 2009

Dieter Scheiff estime Adecco bien placé pour concrétiser ses objectifs d'ici à 2009. Ces objectifs consistent en une croissance de 7-9% du chiffre d'affaires et une marge opérationnelle de 5%.

Précision: le nouvel arrivant s'est formé aux côtés de Klaus Jacobs, président et actionnaire majoritaire (avec sa famille) d'Adecco.

Sous l'angle géographique, le groupe est parvenu à accélérer sa croissance en France, son premier marché, avec une augmentation du chiffre d'affaires semestriel de 7% à 3,22 milliards d'euros.

Juste derrière, les Etats-Unis et le Canada présentent une avancée de 9% à 1,87 milliard d'euros.

La Suisse, petit marché pour Adecco

En Suisse - un marché qui pèse à peine 1,9% de l'activité du groupe - les ventes ont progressé de 9% également, pour s'établir à 186 millions d'euros.

En Allemagne, elles ont bondi de 90% sous l'effet surtout de l'entrée dans les comptes de DIS. Seul bémol, le chiffre d'affaires a reculé de 6% en Australie/Nouvelle-Zélande.

Le rachat de l'allemand DIS (552 millions d'euros) constitue la cause première du quasi doublement de la dette nette à fin juin - 907 millions d'euros contre 483 millions six mois plus tôt.

Services spécialisés devenus stratégiques

Selon sa stratégie fixée en début d'année, Adecco mise surtout sur l'essor des services spécialisés. Et notamment sur les métiers de la technologie de l'information, l'ingénierie, la finance, la technique médicale et la vente-marketing.

Sur le plan des acquisitions envisagées, le groupe porte ses ambitions vers la Russie, avec une négociation ouverte avec Anchor, première entreprise de recrutement du pays.

Côté prévisions, Adecco table sur une confirmation de l'évolution favorable et la concrétisation de ses objectifs en 2006. A moins bien sûr que l'environnement macro-économique ne subisse des changements majeurs.

swissinfo et les agences

Faits

Résultats au premier semestre 2006 d'Adecco:
Bénéfice: 235 millions d'euros (369 millions de francs, +44%)
Chiffre d'affaires: 9,812 milliards d'euros (+14%)

Fin de l'infobox

Portrait d'entreprise

- Né en 1996 de la fusion entre la société française Ecco et la Suisse Adia, le groupe Adecco occupe une position de leader mondial du travail temporaire.

- Adecco est présent dans plus de 70 pays. Il emploie plus de 33'000 collaborateurs au sein de 6600 agences.

- Le groupe propose les services temporaires ou fixes de personnel dans les domaines commercial, industrie et technique. Il occupe en moyenne 700'000 collaborateurs temporaires chaque jour.

Fin de l'infobox


Liens

×