Navigation

Ouverture de la grand’messe de l’ultra luxe

Petit salon devient grand. Au départ, le Salon international de la haute horlogerie (SIHHLien externe) était la vitrine de l’ultra luxe du groupe Richemont. De dix exposants en 1990, on en est à 35 aujourd’hui, marque du dynamisme et de l’optimisme retrouvé du secteur. Le salon genevois en vient même à piquer des marques à son concurrent Baselworld.

Ce contenu a été publié le 16 janvier 2018 - 09:01
swissinfo.ch avec la RTS (Téléjournal du 15 janvier 2018)
Contenu externe


Un optimisme que confirme Fabienne Lupo, directrice du SIHH. Même s’il faut rester prudent.

Contenu externe


Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.