Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Swiss vole définitivement sous les ailes de Lufthansa

Le mariage de Swiss et de Lufthansa profite aux deux compagnies.

(Keystone)

La compagnie allemande va verser 269 millions de francs aux anciens gros actionnaires de sa filiale helvétique, qui marche très bien. Ce décompte final intervient trois ans après la reprise de Swiss par Lufthansa.

Avec les quelque 70 millions versés initialement, les Allemands auront donc payé en tout 339 millions pour s'offrir la compagnie suisse.

La réussite de Swiss va coûter cher à Lufthansa. Trois ans après la reprise, la compagnie allemande va verser 269 millions de francs suisses aux anciens grands actionnaires de sa désormais filiales helvétique, qui annonce la nouvelle vendredi.

Comme le prévoyait la transaction signée en 2005, ce montant a été calculé sur la base des performances boursières de l'action Lufthansa comparées à un panier de titres de compagnies concurrentes (British Airways, Air France/KLM et Iberia). Et par rapport à ce panier de référence, l'action Lufthansa a grimpé de 47%.

Au final, le prix total de Swiss est donc de 339 millions, si on inclut les quelque 70 millions payés en 2005. «L'envol de Swiss prouve que les grands actionnaires ont pris la bonne décision il y a trois ans; cette croissance aurait été impossible sans l'intégration au sein du groupe Lufthansa», explique Christoph Franz, patron de Swiss.

Ascension continue

Les chiffres illustrent l'ascension continue de Swiss depuis 2005. Les effectifs de la compagnie ont augmenté de 10% rien qu'en 2007 alors qu'elle transporte 12 millions de passagers par année, soit un tiers de plus qu'il y a trois ans. Et le coefficient d'occupation des sièges dépasse les 80%.

Le président du directoire de Lufthansa, Wolfgang Mayrhuber, souligne que la compagnie helvétique repose aujourd'hui «sur de solides bases financières» et que «le partenariat entre Swiss et Lufthansa profite à tous: aux clients, aux actionnaires, à Swiss et à ses collaborateurs ainsi qu'évidemment à la place économique suisse, et notamment la plateforme zurichoise».

L'ardoise de la Confédération

Sur les 269 millions que Lufthansa s'apprête à verser aux actionnaires, la Confédération en touchera 63,67. S'agissant d'une recette extraordinaire, cette somme sera affectée à la réduction de la dette, comme le prévoit la loi. De son côté, le canton de Zurich touchera 31,8 millions.

Reste que le maintien d'une compagnie dont les avions affichent la croix blanche sur fond rouge aura coûté très cher à la Suisse, comme le rappelle un communiqué du ministère des Finances.

Après le «grounding» de Swissair, la Confédération avait ouvert des crédits pour un montant total de 2,050 milliards. 1,169 milliard avait effectivement été dépensés. Puis Berne a à nouveau versé 600 millions au lancement de Swiss. En déduisant les près de 64 millions qui vont être rendus, on arrive donc à une ardoise totale de 1,705 milliard de francs.

swissinfo et les agences

De Swissair à Swiss

En 2001, la compagnie nationale Swissair s'écroule sous la montagne de dettes accumulée pendant les années où son mangement a poursuivi une stratégie d'expansion aussi ambitieuse que risquée.

Avec l'appui du gouvernement, Swiss International Airlines est lancée le 31 mars 2002. Elle est issue d'une fusion entre la compagnie régionale Crossair et les restes de Swissair.

En mars 2005, Swiss annonce sa reprise par l'allemand Lufthansa. L'année suivante, la compagnie affiche ses premiers chiffres noirs, un bénéfice de 263 millions.

En 2007, Swiss a créé 700 emplois. A fin décembre, elle employait 7277 collaborateurs, pour 6022 postes équivalent plein temps.

Pour l'horaire d'été 2007, sa flotte comptait 72 avions desservant 70 destinations. Depuis novembre, elle propose une liaison quotidienne entre Zurich et Delhi. Shanghai sera desservie chaque jour dès mai.

En Europe, les principales nouveautés sont les liaisons quotidiennes de Zurich vers Saint-Pétersbourg et Sofia, en service dès la fin mars.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×