Navigation

Priya Ragu dans le classement des 100 artistes émergents de NME

Priy Ragu, la chanteuse zurichoise d'origine srilankaise, fait partie des artistes émergents pour 2021 selon le magazine anglais de musique NME. Twitter sda-ats
Ce contenu a été publié le 15 janvier 2021 - 11:24
(Keystone-ATS)

Priya Ragu, une chanteuse zurichoise d'origine sri-lankaise, fait partie du classement des 100 artistes émergents pour 2021, publié par le magazine musical britannique, le NME. Le premier single de cette artiste se trouve sur la bande-son du jeu vidéo de foot FIFA 21.

"Good Love 2.0", le premier single de la musicienne helvetico-sri-lankaise, avec une voix du style de la chanteuse Snoh ​​Aalegra, passe des flux d'un hip-hop rapide à une rythmique indienne, écrit NME. Co-créé avec son frère rappeur Japhna Gold, ce morceau donne un avant-goût "convaincant" de leur son "raguwavy", selon NME, qui honore les légendes des années 90, les Fugees autant que l'héritage sri-lankais des deux frère et soeur.

Priya Ragu, 34 ans, vit à Zurich et travaille comme technicienne dans l’aéronautique, mais elle a plongé dans la musique et le son depuis une dizaine d'années. Elle est née à Saint-Gall, de parents immigrés tamouls arrivés du Sri Lanka en 1981.

L'an dernier, elle a signé un contrat avec Warner Music et son dernier single "Good Love 2.0" fait partie des coups de coeur du New York Times, qui fait référence en la matière.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.