Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le plus vieux chien du monde a 14'000 ans

Des archéologues sont parvenus à dater une mâchoire de chien retrouvée sur le site du Kesslerloch, dans le canton de Schaffhouse. Vieille de plus de 14'000 ans, elle remporte la palme du plus vieux fossile de chien clairement identifié.

Ce morceau de mâchoire supérieure avait été découvert avec d'autres restes d'os d'animaux en 1873 au Kesslerloch, près de Thayngen. L'année dernière, des archéologues de l'Université de Tübingen (Allemagne) ont examiné de plus près ces trouvailles.

Selon leurs résultats publiés dans la revue International Journal of Osteoarchaeology, le chien en question a vécu entre 14'100 et 14'600 ans, époque où les humains étaient encore des chasseurs-cueilleurs.

La question de savoir quand l'homme a domestiqué le loup reste ouverte. De la forme de la mâchoire du Kesslerloch, les scientifiques déduisent qu'à cette époque, la domestication était déjà bien avancée, sans pouvoir préciser combien de temps cette transformation a pris.

On ne connaît pas non plus la provenance du chien. Des comparaisons génétiques entre les différents vestiges de chiens et de loups préhistoriques pourraient éclaircir le mystère. Et le chien du Kesslerloch va y contribuer.

Cette découverte a été possible grâce à une collaboration avec le service cantonal d'archéologie de Schaffhouse, en train de réexaminer l'ensemble des vestiges retrouvés il y a plus de 100 ans au Kesslerloch, l’un des plus importants sites européens de la culture dite du Magdalénien (-17'000 à -10'000 ans), à la fin de l'ère glaciaire. La grotte servait probablement de quartier d'été à des chasseurs de rennes.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×