Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de Bahreïnis ont débuté une semaine de rassemblements dans le village chiite d'Al-Mouqsha, à 7 km de Manama, ont indiqué samedi des témoins. Cette mesure est prévue pour marquer le premier anniversaire de leur révolte écrasée en mars 2011.

La foule s'est réunie vendredi sur une place du village, rebaptisée "Place de la liberté", selon la même source. Elle brandissait des drapeaux de Bahreïn et des pancartes appelant au renversement de la dynastie sunnite des Al-Khalifa.

Les protestataires doivent se rassembler chaque après-midi jusqu'à minuit durant une semaine, selon les organisateurs.

"Les Bahreïnis ne renonceront pas à leurs demandes", a affirmé devant la foule Abdeljalil Khalil, une des figures de la principale formation de l'opposition chiite, Al-Wefaq.

Plus de 30 tués auparavant

Les contestataires chiites souhaitent une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe dirigé par une dynastie sunnite.

Ils avaient organisé un rassemblement similaire en février pour marquer le premier anniversaire du début du soulèvement populaire qui avait duré un mois et s'était soldé par 35 tués: 30 civils, dont cinq décédés sous la torture, et cinq policiers.

Les tensions sont restées élevées à Bahreïn depuis la répression menée en mars 2011.

ATS