Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Carla Bruni-Sarkozy appelle la communauté internationale à faire "très vite" un effort financier pour "faire disparaître le sida (...) en quelques années". Selon elle, il y a une "chance historique" à saisir.
"Nous avons là une chance historique: en quelques années, nous pourrions faire disparaître le sida de la surface du globe", écrit l'épouse du président français Nicolas Sarkozy dans une tribune parue dans le quotidien "Libération".
Une récente étude réalisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) "montre que l'efficacité des trithérapies à détruire le VIH est telle qu'elle rend les transmissions très rares: traiter tout le monde, c'est couper la transmission du virus. En d'autres termes, arrêter l'épidémie!", écrit-elle.
"Cela a l'air incroyable. Mais il faut agir, et très vite", poursuit Mme Bruni-Sarkozy qui appelle la communauté internationale à faire "dès aujourd'hui" un "effort important". Cette mesure coûterait "plusieurs milliards de dollars chaque année", estime-t-elle, et "des solutions peuvent être imaginées pour aujourd'hui et pour demain" telle qu'une "taxe internationale".
"Mais c'est dès aujourd'hui, avec les moyens du bord, que l'on peut agir", poursuit-elle, se félicitant du fait que les "leaders du G8 réunis au Canada viennent d'ailleurs de se mettre d'accord en faveur de la santé des mères et des enfants".
Environ 33,4 millions de personnes (entre 31,1 et 35,8 millions) vivaient en 2008 avec le virus du sida, dont 2,1 millions d'enfants âgés de moins de 15 ans, selon l'Onusida.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS