Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Comme annoncé aussitôt après la démission de Moritz Leuenberger, l'UDC va revendiquer un second siège au Conseil fédéral. Les sections cantonales et les membres du groupe parlementaire ont jusqu'au 31 août pour présenter leurs candidats à la candidature.
Le groupe aura ensuite jusqu'au 14 septembre pour décider du ou des candidats qu'il soumettra à l'Assemblée fédérale pour l'élection du 22 septembre, a indiqué l'UDC dans un communiqué publié lundi soir. Ceux-ci seront à disposition des autres partis pour d'éventuelles auditions.
Le parti électoralement le plus fort de Suisse avec près d'un tiers des voix s'estime sous-représenté au Conseil fédéral avec un seul représentant.
Avec cette candidature, l'UDC visera d'abord le siège socialiste laissé vacant par M. Leuenberger. Il attend le soutien du groupe libéral-radical. Si tel ne devait pas être le cas, l'UDC tentera alors de ravir le fauteuil abandonné par Hans-Rudolf Merz, dont le successeur sera désigné aussitôt après celui de M. Leuenberger.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS