Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un garde-frontière suisse a mis la main sur 1227 kg de haschich à Algésiras, à la frontière hispano-marocaine, a indiqué mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. Le trafiquant, un ressortissant marocain, a été remis aux autorités espagnoles.

Cette saisie est intervenue dans le cadre d'une mission de l'Agence européenne pour la coopération aux frontières extérieures (FRONTEX). Le 13 juillet, le garde-frontière, assisté de son chien de service, a contrôlé un camion immatriculé au Maroc qui tentait d'entrer en Espagne. Le chien a alors repéré une zone sous le réservoir à carburant, où était dissimulée la drogue.

La Suisse participe depuis janvier 2011 à des opérations FRONTEX, visant à renforcer les frontières extérieures de l'espace Schengen. Cet instrument a été créé pour compenser l'abolition des contrôles systématiques des personnes aux frontières intérieures.

Trafic d'êtres humains

Dans le cadre de l'opération FRONTEX "MINERVA", trois gardes-frontières suisses et un chien ont été envoyés pour une durée de 93 jours dans le sud de l'Espagne, indique l'AFD. Cette mission déployée chaque année et à laquelle participent 19 autres Etats membres de l'espace Schengen, vise à endiguer l'accroissement estival du flux migratoire provenant des pays du Maghreb.

Les agents affectés à cette opération découvrent régulièrement des cas de trafic d'êtres humains, d'armes et de drogue, qu'ils transmettent par la suite aux autorités locales, explique l'AFD.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS