Navigation

Etats-Unis: une tempête tropicale menace la Caroline du Nord

Ce contenu a été publié le 03 juillet 2014 - 01:44
(Keystone-ATS)

La tempête tropicale Arthur, première de la saison des cyclones dans l'Atlantique, s'est renforcée mercredi, déversant des trombes d'eau sur les plages touristiques du sud-est des Etats-Unis. Elle pourrait se transformer en ouragan jeudi, veille de la fête nationale du 4 juillet.

La tempête se trouvait mercredi à 17h00 (en Suisse) à 165 kilomètres au nord-est de Cape Canaveral, en Floride, avec des vents pouvant aller jusqu'à 95 kilomètres par heure, a précisé le centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

Une alerte cyclonique a été déclenchée pour certaines parties du littoral de la Caroline du Nord.

Habitants et touristes attendus en masse sur les plages de la côte Est des Etats-Unis à l'approche du long week-end du 4 juillet vont être forcés de revoir leurs plans en raison de la tempête.

Plus gros week-end touristique de l'année

Selon les médias américains, près d'un demi-million de visiteurs sont attendus sur les plages de Caroline du Nord et de Caroline du Sud à l'occasion du jour férié vendredi, le plus gros week-end touristique de la région.

Jusqu'à cinq centimètres de précipitations devraient s'abattre sur l'est de la Floride et en Caroline du Nord, voire le double dans certaines zones, selon le NHC.

Arthur se déplaçait vers le nord à une vitesse de 11 km/h, mais les météorologues s'attendent à ce que sa vitesse s'accélère en se dirigeant vers les plages populaires des Outer Banks en Caroline du Nord.

Il s'agit de la première tempête tropicale de la saison des ouragans dans l'Atlantique, qui s'est ouverte le 1er juin et court jusqu'au 30 novembre.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.