Navigation

France: décès de Régine Deforges, auteure de "La bicyclette bleue"

Ce contenu a été publié le 03 avril 2014 - 21:40
(Keystone-ATS)

L'écrivaine et éditrice française Régine Deforges, auteure de "La bicyclette bleue", est morte jeudi à l'âge de 78 ans à l'hôpital parisien Cochin. Son décès fait suite à une crise cardiaque, a annoncé à l'AFP son fils Franck Spengler.

Régine Deforges fut une éditrice sulfureuse, souvent en butte avec la justice, avant de connaître le succès public avec "La bicylette bleue", adaptée au cinéma avec Laetitia Casta.

Cette saga de dix romans parue chez Fayard, commencée en 1983 par "101, avenue Henri Martin" et achevée en 2007 par "Et quand vient la fin du voyage", s'est vendue à plus de dix millions d'exemplaires.

Polémique

Née le 15 août 1935 à Montmorillon dans la Vienne, Régine Deforges a écrit une quarantaine de livres, dont plusieurs textes érotiques, plaidant pour que les femmes vivent librement leur sexualité.

Autodidacte, elle a longtemps été libraire avant de créer, aux côtés de Jean-Jacques Pauvert, une maison d'édition, "L'Or du temps", à la fin des années 1960. De nombreux ouvrages édités (comme "Le Con d'Irène" de Louis Aragon) ont fait l'objet d'interdictions diverses et de poursuites pour outrage aux bonnes moeurs.

Régine Deforges, qui a longtemps tenu une chronique à "L'Humanité", a été présidente de la Société des gens de lettres, membre du jury du prix Femina dont elle a démissionné en 2006, en solidarité avec Madeleine Chapsal qui venait d'être exclue.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.