Navigation

Hausse des importations de médicaments à base de stupéfiants

Ce contenu a été publié le 22 mai 2014 - 16:06
(Keystone-ATS)

Les importations de médicaments à base de stupéfiants sont en hausse. Les autorités suisses ont tiré cette conclusion sur la base de contrôles effectués dans le cadre de la campagne internationale PANGEA de lutte contre le commerce illégal de produits thérapeutiques.

Du 13 au 20 mai, plus de 1500 colis contenant des médicaments ont été contrôlés. Les collaborateurs de Swissmedic et de la Fondation Antidoping Suisse ont saisi 111 envois contenant des médicaments particulièrement dangereux et 14 envois renfermant des produits dopants interdits, ont communiqué jeudi les deux organes.

Sur les 111 colis concernant des médicaments, 34 contenaient des stupéfiants. Il s'agit surtout de somnifères, dont les consommateurs font souvent un usage abusif. Et Swissmedic de mettre en garde: la prise simultanée de somnifères et d'autres médicaments peut être très dangereuse pour la santé et créer une dépendance.

L'institut fédéral des médicaments a par ailleurs ordonné la fermeture de deux sites web suisses qui vendaient illégalement des médicaments. Sur son intervention, 80 offres proposées sur des sites d'enchères en ligne ont en outre été retirées.

La plupart des médicaments illégaux provenaient d'Inde, de Chine ou de pays européens servant de zone de transit pour reconditionner les marchandises. Les substances dopantes étaient quant à elles surtout envoyées de Grèce.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.