Navigation

Journée d'action des travailleurs des fast-food

Ce contenu a été publié le 15 mai 2014 - 17:45
(Keystone-ATS)

Les employés de la restauration rapide des Etats-Unis se sont mis en grève dans plus de 150 villes américaines jeudi pour dénoncer leurs bas salaires. A Genève, une bonne centaine de militants d'organisations syndicales et politiques ont répondu à l'appel d'Unia pour la même cause, a annoncé le syndicat.

Ils se sont rassemblés symboliquement sous la statue de l'immigré dans la zone piétonne à Genève. A Zurich aussi, une manifestation a eu lieu à l'appel des syndicats. Les représentants des travailleurs ont demandé un salaire minimum de 22 francs de l'heure.

Autre revendication à l'occasion de cette journée internationale: le droit à l'information syndicale. Unia réclame aux sociétés de restauration rapide l'accès aux lieux de travail afin d'informer les employés sur leurs droits et des espaces d'affichage.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.